Automne Steampunk : septembre à novembre 2016

 

Couture et costumes

 

 

Je veux un maillot de bain Belle Epoque. Je l’ai dit, je le redit et ces images ne font qu’affermir ma détermination. 

 

brighton-beach-victorian-july-23-2016-201-6

 

 

Et pour ceux qui aiment coudre, un petit article sur la différence entre couturier, costumier et tailleur.

 

Superbe tenue, simple et élégante, tout ce que j’aime. 

tumblr_nrqhdtc9ry1u6ps30o1_1280

 

 

Culture

 

 

Petit voyage dans le temps, avec des photos de Paris en 1900 et Venise en 1890.

 

tumblr_oc7mhf6qPa1s3hp12o1_1280      tumblr_inline_ocbljdvfRN1reqwvm_500

 

De vieilles affiches publicitaires. A télécharger, en plus, histoire de les garder dans un coin du disque-dur pour inspiration.

aetherium-un-siecle-vieilles-affiches-a

 

Et pour bien préparer l’hiver ^^

tumblr_nz4bynOQ5N1s3hp12o2_1280

 

Publié dans Ressources | Mots clés : , , | Laissez un commentaire

Moisson Steampunk, mai à août 2016

Changement de programme pour le blog, mon emploi du temps personnel ne me permet plus de bloguer aussi régulièrement que ce que j’aimerais. 

C’est pourquoi, j’ai choisi d’espacer la publication de mes billets steampunk. Désormais, ils paraîtront tous les deux ou trois mois, selon mon emploi du temps. 

Mais je ne renonce pas à mes « moissons steampunk », bien au contraire ! Tout comme je n’ai pas abandonné l’écriture, ni la parution de la Ligue des ténèbres. L’intégrale est prévue pour la fin de l’année 2016, mais si vous voulez suivre les aventures de nos quatre londoniens, vous pouvez télécharger les épisode 11, 12, 13 et 14 !

Et maintenant, place à cette moisson steampunk d’été. 

 

 

Couture / Costume

 

Mc Call sort de nouveaux patrons, qui pourraient convenir pour du Steampunk, j’aime bien cette jupe, elle est très chouette. Si vous aimez le cosplay et notamment Crimson Peak, alors ces patrons vont être faits pour vous.

M2050-Belle-Noir-Envelope-Front

 

Chapeaaaaaaaaux ! Pardon. Je vais prendre mes médicaments.

B6397_01

 

 

C’est peut-être parce que j’ai récemment lu le roman d’un ami, qui se déroule dans un univers Russe, mélange de fantasy et d’ambiance révolution industrielle, mais je trouve que le steampunk russe a beaucoup de classe. La preuve. 

tumblr_o654uivlIo1sljr6io1_400

 

Un tutoriel pour se faire des accessoires de coiffure steampunk, à moindres frais. 

DSCN8952-768x1024

 

Tournure en tartan. Je veux. C’est compliqué à faire, ça prend beaucoup de tissu, j’ai déjà 36 projets, je sais ! Mais je veux quand même.

05-tartan-bustle-dress

 

 

 

Culture

 

Un chouette article sur les suffragettes du début du XXe et le Jujitsu.

IMGDPL03-27-8e55c

 

 

Comment les magasins protégeaient leurs devantures durant la guerre 14-18.

protection-vitrine-bombardement-guerre-paris-07-1169x840

 

Des images inédites des coulisses des maisons de mode dans les années 1910. Implosion de la fan girl de couture dans 3, 2, 1…

atelier-createur-mode-couture-paris-ancien-01

 

 

Cléo de Mérode, icône de la Belle Epoque.

cleo-222

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , | Laissez un commentaire

Film steampunk : Hugo Cabret

Je suis de retour pour un nouveau film steampunk, Cette fois, on parle de Hugo Cabret, de Scorsese, sorti en 2011.

 

Résumé

Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé – en forme de coeur – qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…

 

Bien que l’action se passe dans les années 30, l’esthétique de ce film est très steampunk. On a d’abord beaucoup de passages qui se déroulent dans les entrailles des horloges de la gare.

hugo-cabret, intérieur horloge

 

Un automate mystérieux, qui détient une clé du passé

HC, automate

 

L’ambiance m’a rappelé un peu Amélie Poulain, avec un Paris de carte postale un peu hors du temps, et une atmosphère assez 1900, malgré les costumes (ce qui n’est guère étonnant quand on apprend l’identité réelle du marchand de jouets).

hugo-cabret, magasin jouetjpg           

Hugo Cabret

Visuellement, le film est magnifique, avec un gros travail sur les décors et sur la lumière (le film alterne entre les ambiances bleutées et celles plus chaudes et dorées). Franchement, rien que pour ça, le film vaut d’être vu. Il est splendide. 

 

Sans spoiler l’une des révélations du film, Hugo Cabret est un poème d’amour aux tout premiers films et à leurs effets spéciaux, à l’ingéniosité de leurs réalisateurs. Du coup, il y a plein de références aux films du début du XXe, c’est un vrai jeu de piste que de les chercher. 

HC, Méliesjpg

 

L’histoire est mignonne et louche pas mal vers les contes de fées. Ce n’est pas gênant, car le film baigne dans une sorte de féerie. Bref, c’est un bon moment à passer, un film qui célèbre l’ingéniosité, l’amitié, le cinéma et qui est foncièrement optimiste.

 

Pour vous faire plaisir, offrez-vous le film en DVD. 

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , | Laissez un commentaire

Le mois steampunk : Avril 2015

1540-0

Nouvel épisode de la Ligue des ténèbres ! Cette fois, nos londoniens explorent Casetti, une cité qui fleure bon les complots, les trahisons et les duels à l’épée… Comme d’habitude, téléchargeable sur Amazon, Fnac, Kobo et Google play.

Et sans plus attendre, les liens steampunk du mois

 

Couture

 

Un habit de Jack Skellington version victorien. Je veux. 

fd71daa61d2d77b5a794634f07e89d2b

 

J’ai déjà le canotier, maintenant, je crois qu’il va vraiment me falloir la blouse 1900

tumblr_o4g9cwVZAN1sljr6io1_500

 

 

Culture

 

Un article fort intéressant sur le japonisme à l’époque victorienne. Comme si je manquais déjà d’idée de tenues à coudre. 

portrait-of-a-woman-by-alfred-stevens-1880

 

Deux articles sur les costumes de Crimson Peak. Le détail sur les robes des dames. Et sur une fameuse paire de bottines ici. J’avoue que le niveau de détail et de préparation me laisse pantoise…

 

6a01156f47abbe970c01bb08de7c0b970d-800wi

 

 

C’est tout pour ce mois-ci ! Rendez-vous le mois prochain pour de nouveaux liens…

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , | Laissez un commentaire

Série steampunk : Warehouse 13

C’est l’heure de discuter steampunk et de parler série, aujourd’hui, petit retour sur Warehouse 13.

 

Warehouse 13 est une série américaine de 5 saisons, diffusée de 2009 à 2014 sur Syfy.

 

L’histoire est simple : Pete Lattimer et Myka Berring sont recrutés par une mystérieuse organisation : l’entrepôt 13. Celle-ci, dont les origines se perdent dans l’Égypte ancienne, vise à rechercher et conserver à l’abri des artefacts aux propriétés surnaturelles. Pete et Myka peuvent compter sur Artie, qui gère l’entrepôt depuis des décennies, Claudia, petit génie de l’informatique au passé trouble ou la mystérieuse Mrs Frederyck.

 

 

Warehouse 13 est une série très sympa, dont je recommande le visionnage pour pas mal de raison.

 

Les épisodes alternent entre le format « monster of the week » (ou artefact of the week, dans le cas présent), et un fil rouge plus construit. La balance est bien respectée, ça donne une série qui se regarde bien, et qui est assez addictive au final.

Notez quand même que, si les trois premières saisons sont bonnes, j’ai trouvé que la quatrième s’essoufflait un peu et que la cinquième était clairement en dessous des autres (avec notamment un revirement dans les relations entre Pete et Myka qui sortait de nulle part et qui ne m’a pas du tout plu. De toute manière, Myka avait plus d’alchimie avec HG, mais j’y reviendrai plus tard).

Le show développe sa propre mythologie, mais fait aussi pas mal de clins d’œil à l’histoire et à la culture populaire au travers des artefacts (le miroir d’Alice, la guitare de Jimi Hendrix, un artefact qui donne des pouvoirs de super héros).

 

Warehouse-13-entrepot

 

Ce qu’il y a de bien avec Warehouse 13, c’est une partie des artefacts utilisés sont carrément steampunk. Les agents communiquent avec un Fansworth.

Warehouse 13 - Warehouse13

 

Ils ont des pistolets tesla (Je veux un pistolet Tesla !)

hg-wells-pete-tesla        WH 13, Tesla gun

 

De super ordinateurs (des Datamancers, il me semble).

warehouse13-artie-office

 

Et on peut toujours compter sur Claudia pour assurer le fanservice geek.

Claudia-warehouse-13

 

Autre chose de chouette dans Warehouse 13, c’est HG Wells.

HG-Wells     WH13, HG Wells waistcoat

 

Oui, oui, Helena Wells, le vrai auteur de tous ces livres, qui utilise son frère comme couverture (les femmes écrivains n’étant pas bien vues à son époque), et qui est aussi agent de l’entrepôt 12 à Londres.

C’est un de mes personnages préféré, j’adorais le duo qu’elle formait avec Myka et j’ai du coup été déçue de la fin de la série à son sujet.

 

Mais bon, bonne nouvelle, Syfy est en train de développer un spin off de Warehouse 13, centré sur son personnage, qui se déroulera… dans l’Angleterre victorienne. On croise les doigts très fort pour que cette nouvelle série voie effectivement le jour !

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , | 2 Comments