Film dieselpunk : Atlantide, l’empire perdu

Bonjour, bonjour

 

Aujourd’hui, on ne parle pas de steampunk mais plus de dieselpunk. Si le steampunk, c’est des technologies futuristes appliquées au XIXe, le dieselpunk fonctionne de la même manière mais concerne plutôt la période des années 20 aux années 40.

 

L’esthétique est très sympathique, avec une attention poussée aux machines et aux mechas. À ce titre, je trouve que le film de Disney, Atlantide, l’empire perdu a des éléments de cette esthétique.

 

 

Résumé

Milo, un jeune cartographe aventurier dans l’âme, mais beaucoup moins sur le terrain, se retrouve à la tête d’une équipe en quête de la célèbre cité perdue.

 

Comme La planète au trésor dont je vous ai déjà parlé, Atlantide est un peu à part dans le reste de la production Disney : pas de chanson (ouf), pas de compagnon animalier (quoi qu’on puisse se poser la question au sujet de Mole), une ambiance beaucoup plus sombre que les autres dessins animés.

 

L’histoire fait beaucoup références aux pulps : bon déjà, il y a l’histoire de la cité perdue, les cristaux mystiques…. Les personnages aussi sont très hauts en couleur : la mécanicienne de génie, le docteur aventureux, l’italien et ses bombes. Mention spéciale à Helga, femme fatale aussi sexy que dangereuse (oui, oui dans un Disney). Ses tenues à elle et Rourke ont l’air tout droit sorties des années 40.

Helga_300    Atlantis, capitaine   

 

L’histoire est plutôt bien fichue, avec ce qu’il faut d’émotion, d’émerveillement, de moments tristes et d’aventure. Pas de grosses surprises, ni de retournements, mais une histoire plutôt satisfaisante.

J’ai beaucoup aimé la galerie de personnages, ils arrivent à être drôles, attachants, et suffisamment développés pour servir l’histoire. J’avoue qu’outre Helga, j’ai une préférence pour Vinny et pour Mrs Packard.

 

Comment pour la planète au trésor, là où le film est très bien, c’est au niveau visuel. Le film a été critiqué pour le design de ses personnages, qui est en effet un peu grossier par moment. Mais alors au niveau des décors, ça envoie du lourd.

Atlantis-The-Lost-Empire-atlantis-the-lost-empire-34237274-1920-816

 

Et au niveau des machines, là, c’est franchement magnifique. Le sous-marin, l’excavatrice, toutes les machines sont vraiment détaillées et surtout, elles ont l’air fonctionnelles. C’est un vrai régal pour les yeux et, moi qui suis nulle en mécha design, je ne peux qu’admirer.

Atlantis sous-marin

 

Digger_300    Subpod_300

 

En résumé : une bonne histoire d’aventure, servie par un design dieselpunk aux petits oignons.

 

Si vous voulez découvrir Atlantide, l’empire perdu

 

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , | Laissez un commentaire

Laisser un commentaire