Série steampunk : Warehouse 13

C’est l’heure de discuter steampunk et de parler série, aujourd’hui, petit retour sur Warehouse 13.

 

Warehouse 13 est une série américaine de 5 saisons, diffusée de 2009 à 2014 sur Syfy.

 

L’histoire est simple : Pete Lattimer et Myka Berring sont recrutés par une mystérieuse organisation : l’entrepôt 13. Celle-ci, dont les origines se perdent dans l’Égypte ancienne, vise à rechercher et conserver à l’abri des artefacts aux propriétés surnaturelles. Pete et Myka peuvent compter sur Artie, qui gère l’entrepôt depuis des décennies, Claudia, petit génie de l’informatique au passé trouble ou la mystérieuse Mrs Frederyck.

 

 

Warehouse 13 est une série très sympa, dont je recommande le visionnage pour pas mal de raison.

 

Les épisodes alternent entre le format « monster of the week » (ou artefact of the week, dans le cas présent), et un fil rouge plus construit. La balance est bien respectée, ça donne une série qui se regarde bien, et qui est assez addictive au final.

Notez quand même que, si les trois premières saisons sont bonnes, j’ai trouvé que la quatrième s’essoufflait un peu et que la cinquième était clairement en dessous des autres (avec notamment un revirement dans les relations entre Pete et Myka qui sortait de nulle part et qui ne m’a pas du tout plu. De toute manière, Myka avait plus d’alchimie avec HG, mais j’y reviendrai plus tard).

Le show développe sa propre mythologie, mais fait aussi pas mal de clins d’œil à l’histoire et à la culture populaire au travers des artefacts (le miroir d’Alice, la guitare de Jimi Hendrix, un artefact qui donne des pouvoirs de super héros).

 

Warehouse-13-entrepot

 

Ce qu’il y a de bien avec Warehouse 13, c’est une partie des artefacts utilisés sont carrément steampunk. Les agents communiquent avec un Fansworth.

Warehouse 13 - Warehouse13

 

Ils ont des pistolets tesla (Je veux un pistolet Tesla !)

hg-wells-pete-tesla        WH 13, Tesla gun

 

De super ordinateurs (des Datamancers, il me semble).

warehouse13-artie-office

 

Et on peut toujours compter sur Claudia pour assurer le fanservice geek.

Claudia-warehouse-13

 

Autre chose de chouette dans Warehouse 13, c’est HG Wells.

HG-Wells     WH13, HG Wells waistcoat

 

Oui, oui, Helena Wells, le vrai auteur de tous ces livres, qui utilise son frère comme couverture (les femmes écrivains n’étant pas bien vues à son époque), et qui est aussi agent de l’entrepôt 12 à Londres.

C’est un de mes personnages préféré, j’adorais le duo qu’elle formait avec Myka et j’ai du coup été déçue de la fin de la série à son sujet.

 

Mais bon, bonne nouvelle, Syfy est en train de développer un spin off de Warehouse 13, centré sur son personnage, qui se déroulera… dans l’Angleterre victorienne. On croise les doigts très fort pour que cette nouvelle série voie effectivement le jour !

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , | 2 Comments

2 Responses to Série steampunk : Warehouse 13

  1. Roxanne dit :

    J’avais tenté de la regarder, mais j’avoue que je n’ai pas accroché (pas fini la première saison). J’avais trouvé la technologie sympa en effet, mais ça manquait un peu de relief à mon goût.
    Je me laisserai peut-être tentée par le spinf-off s’il sort, ceci dit ^^

Laisser un commentaire