Abyme : guide de la cité des ombres, collectif d’auteur

livre-abyme-le-guide-la-cite-des-ombres-310

Résumé

Dans la mythique cité d’Abyme, les Gros ont longtemps interdit toute publication d’un guide, ou même d’une carte décrivant la ville dans son ensemble. Sacrilège, disaient-ils… Et pourtant, en ce dixième jour du mois de centaure de l’an 1452, quatre écrivains se voient octroyer le privilège de rédiger un tel ouvrage. Ensemble, ces personnages hauts en couleur ont découvert les secrets de la cité. Ils vous racontent leurs incroyables aventures et vous invitent à emprunter leurs chemins. Amis voyageurs, suivez leur pas et vous pénétrerez le cœur caché d’Abyme…

 

Mon avis

Après le guide de Kadath, je poursuis mon exploration des cités mythiques (et malheureusement imaginaires) : Abyme, cité des ombres.

 

J’ai beaucoup aimé le roman de Mathieu Gaborit Abyme qui a pour cadre cette cité. En refermant le roman, j’avais vraiment envie d’en savoir plus sur la ville et sur l’univers (développé à la fois dans Abyme et dans les Chroniques de crépusculaires). Je dois dire qu’avec ce livre, je suis servie.

 

Le livre se découpe en itinéraires thématiques qui présentent chacun une partie de la ville avec les monuments à voir, les curiosités, les dangers à éviter. Quatre narrateurs, qui mènent chacun une enquête (qui trouvera sa résolution à la fin du roman), décrivent la ville, entremêlant les bonnes adresses avec le récit de leurs péripéties. La forme est plaisante, originale, et permet d’aérer les informations délivrées dans le guide.

 

Ce livre est un bon complément à Abyme pour ceux qui, comme moi, avaient envie d’aller plus loin. On apprend beaucoup de choses sur des éléments juste esquissés dans le roman (notamment au niveau du rôle des diplomates, du fonctionnement du palais des Gros, sur l’histoire de la ville et ses liens avec les Abysses). Du coup, je recommande vivement la lecture à ceux qui ont aimé Abyme.

 

Illustrations et cartes sont nombreuses et vraiment très réussies. Étant une nullité totale pour ce qui est de dessiner des bâtiments de l’architecture, je ne peux qu’admirer le travail fourni ici. Les illustrations font vraiment exister la ville. Petit regret, il n’y a pas assez à mon goût de dessins représentant les habitants, les différentes races…. J’aurais adoré avoir la vision de l’artiste sur ce sujet (mais bon, je pense que ça aurait fait doubler le guide de volume). Petit bémol aussi au niveau du format rectangulaire du livre, qui le rend un peu compliqué à manipuler.

 

En résumé : un très bel ouvrage à recommander aux fans d’Abyme et de l’Harmonde.

Laisser un commentaire