Alice et l’Epouvanteur (L’épouvanteur T12) – Joseph Delaney

Résumé

Afin de défaire le Malin, la jeune sorcière Alice Deane doit récupérer une dague, Douloureuse, qui permettra à Tom Ward d’accomplir le rituel visant à défaire leur ennemi. Hélas, Douloureuse est cachée au cœur de l’Obscur, et Alice doit donc s’y aventurer. De bien terribles ennemis, dont elle croyait être débarrassée, la guettent là-bas.

 

Mon avis

Douzième tome de la série de l’Epouvanteur, on s’approche doucement de la fin. Cette fois, Delaney donne la parole à Alice, la compagne de Tom.

 

Ça m’a fait plaisir de découvrir le point de vue de ce personnage, qui avait gardé jusque-là une part de mystère. On en découvre un peu plus sur sa vie et son passé, et surtout sur son apprentissage en compagnie de Lizzie l’Osseuse.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la pauvre gamine n’a pas eu une enfance facile. J’ai bien aimé qu’on en apprenne plus sur elle, et j’ai trouvé intéressant qu’on voie son dilemme : vaincre l’Obscur à tout prix, ou conserver son âme ?

Au cours de son périple, Alice retrouve un certain nombre d’adversaires qu’elle et Tom avaient vaincu. C’est intéressant de revoir ces personnages, ça permet une sorte de résumé de la série, qui annonce le final. J’ai apprécié aussi de retrouver Thorne, l’apprentie de Grimalkin, morte trop vite à mon goût.

 

J’émettrai quelques réserves sur ce tome, néanmoins. La première est que Alice m’a semblé trop souvent désarmée, alors que dans la série, c’est plutôt elle qui est ultra compétente et qui parvient à se sortir de toutes les situations.

La fin est ensuite un peu expédiée, et le revirement avec Grimalkin me paraît un peu trop facile.

 

Malgré tout, ce tome confirme pour moi la qualité de la série, et j’ai hâte de lire le dernier livre pour savoir comment tout ceci va finir.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire