Challenge « La roue du temps », tome 14 : A memory of light

 

 

Résumé

Tarmon Gaidon, la dernière bataille, a commencé. Les armées andoriennes, menées par Elayne et celles de la tour blanche, commandées par Egwene, se préparent à affronter les ténèbres, tandis que Mat peine à convaincre Tuon et l’empire Seanchan de la nécessité de se battre. Partout les fronts explosent, tandis que Rand se prépare à sa plus grande bataille…

 

 

 

 

 

Mon avis

ça est, c’est terminé. J’ai fini la saga de la Roue du temps avec ce dernier tome, A memory of light.

Je dois avouer que j’ai vraiment, vraiment eu du mal à accrocher au début de ce tome-là. C’est peut-être dû à la fatigue, au fait que je l’ai lu en anglais, mais jusqu’à la moitié, j’ai eu l’impression que l’intrigue faisait du surplace et que l’auteur (ou les auteurs, plutôt), tentaient de faire monter la sauce de manière artificielle.

Les personnages font des erreurs qui m’ont semblé assez absurdes, il n’y en a pas pour rattraper l’autre, ça perd son temps dans des discussions stériles, bref, c’était long.

La tendance s’inverse à peu près à la moitié du livre, quand les héros comprennent qu’ils se font balader par les Réprouvés et leurs sbires, et qu’ils commencent à agir de manière un peu plus intelligente.

Du coup, le rythme s’accélère, et la lecture est devenue bien plus plaisante. La dernière bataille, sur les champs de Merillor, est vraiment addictive. Impossible de lâcher le livre à ce moment-là, il a fallu que je lise jusqu’au bout.

La fin tient bien en haleine, notamment parce qu’elle comporte son lot d’actions héroïques, mais aussi de sacrifices. Certains m’ont arraché un petit pincement au cœur, je dois avouer.

J’ai bien aimé le fait que la bataille se déroule sur plusieurs fronts, et qu’elle ne soit pas la victoire d’une seule personne, mais plutôt d’une alliance. Le combat final de Rand contre Moridin et les ténèbres est bien rendu, plus psychologique que vraiment fait d’action. J’ai bien aimé le retournement final et la manière dont Rand remporte la victoire.

L’épilogue est assez touchant, et permet de vraiment boucler la boucle. Malgré mes réserves sur le début, je trouve que A memory of light offre une belle conclusion à cette série.

Rendez-vous très prochainement pour un avis complet sur la saga !

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire