Cold Days – Jim Butcher (Dresden Files T14)

Résumé

Harry Dresden n’est pas mort, mais n’a pas pu échapper à Mab, qui compte bien faire quand même de lui son chevalier de l’hiver. Le magicien se remet à Arctis Tor et subi une thérapie bien particulière de la reine de l’hiver, qui tente de l’assassiner presque quotidiennement. Mais rapidement, le devoir appelle de nouveau Harry et Mab lui donne sa première assignation : tuer Maeve, la demoiselle d’hiver, la propre fille de Mab…

 

Mon avis

J’aime beaucoup cette série, mais là, Cold Days entre dans mon trio de tête avec Blood Rites et Proven Guilty. Ce tome est vraiment excellent du début à la fin.

 

On retrouve Harry, qui doit se familiariser avec les us et coutumes de la cours d’hiver, et autant dire que ce ne sont pas des rigolos. Après une soirée d’anniversaire/présentation assez mouvementée, Mab donne l’ordre à Harry de tuer Maeve, ce qui bien d’une part est presque impossible, car Maeve est techniquement immortelle, d’autre part, cache sûrement quelque chose. Pourquoi Mab voudrait-elle tuer sa propre fille ?

 

A cette question s’ajoute le mystère autour de Demonreach, l’île que Harry a utilisé comme son Sanctum et dont l’esprit l’a protégé. On en apprend beaucoup sur la vraie nature de l’île et sur Demonreach, et pourquoi l’esprit n’a finalement pas lutté beaucoup avec Harry quand notre magicien préféré a voulu réclamer l’île.

Ces deux intrigues sont bien évidemment liées, mais pas que. En effet, beaucoup d’éléments abordés lors de précédents tomes trouvent leurs réponses ici : qui a donné l’athamé à Léa dans le tome 3 et pourquoi cette dernière était prisonnière de Mab dans Proven Guilty, qui a cherché à tuer Harry plusieurs fois en le percutant en voiture ou en piégeant son véhicule, qui était derrière le traître du Conseil Blanc.

 

On en apprend plus sur ce fameux ennemi qui se profile depuis quelques tomes déjà, tout comme les révélations pleuvent sur la véritable nature de Mab et du pouvoir de l’hiver.

 

Côté personnages, on retrouve avec plaisir des habitués de la série : Molly, Murphy, Thomas, Mouse, Bob, Butters… Chacun réagit au retour d’Harry à sa manière. Je pense que celui qui m’a le plus touchée, c’est Thomas et j’ai aimé qu’il remette son frère à sa place au sujet de ses choix plus que douteux des derniers tomes.

 

Il y a de l’humour dans ce tome (Il n’y a que Harry pour invoquer un chat de l’hiver, capable de vous désosser en un coup de patte au cri de « minou, minou, minou ! »), pas mal d’action (Ah, Murphy qui guide la Chasse Sauvage en Harley), beaucoup de retournements et un final proprement explosif.

 

Je ne peux en dire plus, mais vu les changements que le dénouement apporte, j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire

essay | My Sitemap