Ghost Story – Jim Butcher (Dresden files T13)

Résumé

Harry a été tué et se retrouve dans l’autre monde. Malheureusement pour lui, le répit est de courte durée, car on le renvoie dans le monde des vivants avec une tâche bien particulière : trouver son assassin.

Seulement, sans corps physique et sans moyen de contacter ses amis, il va être difficile de mener l’enquête. Et en l’absence d’Harry, les choses ont bien changé à Chicago…

 

Mon avis

On avait quitté Harry Dresden sur un drôle de cliffhanger (inhabituel pour la série, mais en même temps, le dernier tome était nommé Changes, pour des raisons appropriées). On le retrouve dans l’au-delà, se demandant qui de l’enfer et du paradis l’attend.

Mais point de répit pour notre détective, on le renvoie dans le monde des vivants avec pour mission d’enquêter sur sa propre mort.

 

Le début est assez alléchant, et je me suis demandée comment ça aller tourner. Il faut malheureusement à l’histoire un bon moment pour vraiment démarrer, une fois qu’on a passé les inévitables « non, ça ne peut pas être Harry, il est mort ». Même si c’est un passage obligé, qu’il faut le temps à Harry de convaincre l’ectomancien Morty qu’il doit l’aider, puis de faire comprendre à ses amis que oui, c’est bien lui, c’est un peu long.

 

La suite rattrape bien les longueurs du début. Harry se retrouve donc sous forme de fantôme, dépourvu de pouvoirs magiques et incapable de toucher quoi que ce soit. Malheureusement ses ennemis, eux, n’ont pas de telles limitations.

C’est assez intéressant de mettre Harry comme ça en difficulté, et de le forcer à trouver des solutions autres que foncer dans le tas et tout cramer (un exercice auquel il était rompu jusque-là). Il y a de beaux moments de bravoure et le personnage évolue vraiment au cours de ce périple.

Six mois ont passé depuis la mort d’Harry et on retrouve ses camarades, qui tentent tant bien que mal de garder la ville sous contrôle. Car la chute de la Cour Rouge et la disparition d’Harry ont rebrassé les cartes, et de nouveaux périls guettent la ville.

J’ai eu plaisir à retrouver Murphy, les loups-garous ou Butters (un de mes chouchous de la série, je pense). L’évolution de Molly m’a fait de la peine, la pauvre gamine n’avait vraiment pas besoin de ça. Mais en même temps, la demoiselle est devenue assez badass, il faut lui reconnaître cela.

On découvre aussi Morty, ectomancien déjà croisé dans les précédents tomes, qui prend ici une ampleur nouvelle.

Ce tome explore vraiment toutes les répercussions de la mort d’Harry, qu’elles soient politiques ou émotionnelles, et de ce côté-là, Ghost Story est très prenant.

 

Mais ce ne serait pas un volume des Dresden Files sans une bonne vieille enquête. À la question de savoir qui a tué Harry s’ajoute rapidement celle de l’identité des fantômes qui cherchent à kidnapper Morty. Sans spoiler, je dirai simplement que ce ne sont pas de nouvelles têtes.

Une fois le début mis en place, l’intrigue se déroule sans temps mort, en enchaînant les éléments et les retournements. La fin est proprement épique, et que dire du retournement final !

 

Dans tous les cas, un bon moment de lecture, j’ai hâte de savoir la suite pour découvrir comment Harry va se sortir du pétrin dans lequel il s’est fourré !

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire