Le sang de l’épouvanteur (Wardstone chronicles, T10), Joseph Delaney

sang-de-lepouvanteur

Résumé

Tom est de retour d’Irlande, lui, Alice et l’Epouvanteur cherchent un moyen de détruire la tête du Malin, toujours sous la garde de Grimalkin. Ils doivent pour cela chercher dans les malles laissées par la mère de Tom. Leurs recherches sont interrompues par la proposition d’une mystérieuse Roumaine, Dame Fresque, qui prétend posséder des livres qui pourraient les aider. Mais les apparences risquent de se révéler trompeuses…

 

Mon avis

On quitte Grimalkin, qui transporte toujours la tête du Malin, pour retrouver Tom et l’Epouvanteur à Chipenden. Ce tome-ci démarre doucement et le début est un peu embrouillé, d’un coup on va à la tour Malkin voir les Lamias, puis on se rend chez cette dame Fresque… Vu la manière dont le tome 9 s’était terminé, je m’attendais à un départ sur les chapeaux de roue.

 

La suite de l’histoire rattrape amplement les choses. Cette fois, c’est un ancien dieu roumain que Tom doit affronter. L’Epouvanteur, déjà affaibli par les précédents combats, est sérieusement diminué et c’est au tour du jeune garçon de prendre les choses en main.

 

À ce combat s’ajoute le choc des révélations de la mère de Tom, au sujet d’Alice et du moyen de détruire durablement le Malin. Comme pour les précédents tomes, j’aime bien le personnage de la mère, mélange de douceur maternelle et d’implacabilité. J’adore Alice, toujours aussi débrouillarde, le tandem qu’elle forme avec Grimalkin fonctionne bien. Avec ces deux-là, les servants de l’Obscur n’ont qu’à bien se tenir.

 

Le rythme s’accélère sur la fin de l’histoire, le combat entre Tom et le dieu roumain est vraiment très bien rendu, et son dénouement assez inattendu. L’échéance fixée par la mère de Tom pour battre le malin approche. J’ai hâte de voir ce que les prochains tomes nous réservent.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire