Pourquoi je ne ferai pas le Nanowrimo cette année

nanowrimo

 

Nanowrimo, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un défi que se lancent les écrivains tous les ans en novembre : écrire au moins 50 000 mots sur un mois.

C’est un défi très stimulant, relevé par de nombreuses personnes, et qui permet d’écrire le premier jet d’un roman sur un temps très court.

 

J’ai découvert le Nanowrimo il y a quelques années, et je me suis lancée dans l’aventure il y a trois ans.

En novembre 2013, j’ai écrit un roman de light fantasy : les chroniques axiennes.

En novembre 2014, j’ai écrit la saison 3 de la Ligue des ténèbres.

En novembre 2015, j’ai écrit le tome 3 de ma série steampunk Kerys.

 

J’ai beaucoup aimé ces expériences, elles m’ont permis d’évoluer dans mon écriture, et d’accomplir des choses dont je ne me serais jamais crue capable.

Malgré tout, cette année, j’ai décidé de ne pas faire le Nanowrimo, et ce pour un ensemble de raisons :

 

Manque de temps

J’ai déménagé cet été, j’ai commencé un nouveau travail en septembre, j’ai des impératifs familiaux.

Bref, ma vie ces temps-ci est bien chargée, je n’ai pas envie de me rajouter une contrainte supplémentaire avec le Nanowrimo.

 

D’autres échéances m’appellent

Eh oui, je suis en train de peaufiner l’intégrale du tome 2 de la Ligue des ténèbres. Je corrige la saison 3 de cette même Ligue des ténèbres. Je travaille aussi sur la publication du tome 1 de Kerys, série steampunk, avec le collectif Hydralune, dont je fais partie.

J’ai des bêtas lectures, notamment pour Hydralune (un roman de light fantasy, la suite de Heaven Forest d’Andrea Deslacs).

Bref, je ne m’ennuie pas ^^

 

Envie de prendre mon temps pour écrire

Le Nanowrimo, c’est bien pour écrire rapidement un premier jet. Mais en corrigeant mon tome 3 de Kerys, je me suis rendu compte que ce que j’avais écrit durant le Nanowrimo de l’an dernier n’était vraiment pas terrible niveau style.

Ce tome 3, écrit dans l’urgence, va me demander beaucoup, beaucoup de corrections et réécriture avant d’être au niveau des deux autres.

J’ai donc décidé cette année de changer de méthode : je suis en train d’écrire le tome 2 des Efenters, série fantasy Young Adult, et je prends un peu plus mon temps (je me fixe une barre à 500 mots par jours).

 

 

Malgré tout, je suivrai de près tous ceux qui font le Nanowrimo cette année. Je participerai sûrement aux sessions d’écritures et aux word wars.

Je retenterai peut-être le Nanowrimo l’an prochain, mais pour l’heure j’ai besoin d’une pause et d’écrire à mon rythme.

 

Bon courage à tous ceux qui font le Nanowrimo cette année, je suis de tout cœur avec vous !

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire