Tag: chronique

La fille des cendres T1 – Hélène V

fille-cendres

Résumé

Le monde dans lequel évolue Harriet Ashtray ressemble à l’Angleterre du XIXe siècle. À une exception près : de gigantesques monstres marins infestent les mers… Leur présence est en réalité le fait de l’existence de l’esprit des mers, que la population appelle Cétos, et qu’elle considère comme un Dieu. À 11 ans, Harriet, la fille du capitaine Ashtray, a poignardé un homme lors d’une attaque de pirates dans un royaume du Maghreb. Pendant des années, elle va continuer de mener sa vie de jeune fille anglaise de bonne famille, aux côtés de sa grand-tante et de ses frères. Mais lorsque 11 ans plus tard, Harriet retrouve Alistair, son ami d’enfance, le meurtre qu’elle a commis va changer le cours de sa destinée…

 

Mon avis

Une fois n’est pas coutume, je vous parlerai de bande dessinée et non de roman, car j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette BD.

 

J’ai rencontré l’auteur aux Halliennales, et j’en ai profité pour repartir avec sa BD, donc la couverture m’avait fait de l’œil (en plus, j’ai eu une jolie dédicace).

 

Read more…

Jeu de nains, Terry Pratchett

Jeu-de-nains

Résumé

La vallée de Koom ? C’est là que les trolls ont tendu une embuscade aux nains, ou peut-être les nains aux trolls. Dans un pays reculé. En des temps reculés. Mais, s’il ne résout pas le meurtre d’un unique nain, le commissaire Vimaire du Guet d’Ankh-Morpork assistera à la réédition de cette bataille, là dehors, sous les fenêtres de son bureau. Alors que son Guet se fissure autour de lui et que résonnent les tambours de guerre, il lui faut débrouiller chaque indice, se montrer plus malin que chaque assassin et braver les ténèbres. Des ténèbres qui le suivent. Oh… et à 18 heures tous les jours sans faute — aucune excuse ne sera tolérée — il doit rentrer chez lui. On n’échappe pas à certains devoirs.

 

Mon avis

Un Terry Pratchett, ça fait toujours plaisir à lire, d’autant plus s’il s’agit d’une des aventures du disque-monde, qui se déroule à Ankh Morpok dans le guet.

De tous ses héros, j’ai toujours eu une préférence pour Mémé Ciredutemps et Sam Vimaire, je trouve que les livres les mettant en scène sont les meilleurs de la série, et « jeu de nains ne fait pas exception à la règle ».

  Read more…