Tag: Le coin des lecteurs

Proven Guilty, Jim Butcher (Dresden Files T8)

Résumé

Cette fois, ce n’est pas un client qui vient trouver Dresden mais une de ses connaissances. Molly, la fille de Michael Carpenter, le chevalier de la croix, a besoin de son aide pour faire la lumière sur une agression survenue lors d’une convention de film d’horreur.

Mais tout se complique quand de nouvelles attaques ont lieu, perpétrées par les plus grands méchants de films. Qui sont ces monstres qui incarnent des superméchants pour frapper ? Qui a intérêt à terrifier ainsi les spectateurs ? Qui est ce mage noir contre qui le Conseil a averti Dresden ? Beaucoup de questions dont les réponses pourraient amener encore plus d’ennuis.

 

Mon avis

On continue avec plaisir la série des Dresden Files. Je dois avouer que j’ai trouvé le début un petit peu long, poussif par moments. Certes, il faut reprendre là où le tome précédent s’était arrêté et redonner au lecteur des éléments. Mais j’ai trouvé ça vraiment trop appuyé.

 

Par contre, une fois que la machine est lancée, tout s’enchaîne avec fluidité, et j’ai vraiment passé un très bon moment à la lecture. Je me demande d’ailleurs si ce n’est pas mon tome préféré de la série pour le moment.

Read more…

La revanche de l’Epouvanteur (L’Epouvanteur T13), Joseph Delaney

Résumé

John Gregory l’épouvanteur se sent vieillissant. Alors qu’il prépare son testament pour léguer à Thomas Ward ses deux principales maisons, une pensée l’obsède encore : détruire à tout jamais le Malin. Il découvre que, pour cela, son apprenti doit accomplir un rituel barbare lors de la prochaine fête d’Halloween. Ce dernier doit y sacrifier celle qu’il aime le plus, la jeune sorcière Alice… mais en est-il capable ? L’Épouvanteur et son apprenti décident de chercher une autre solution pour empêcher le Mal de triompher. Bientôt Alice disparaît, et de bien sombres événements ne cessent de tourmenter Thomas Ward…

 

Mon avis

ça y est, dernier tome de la série de l’Épouvanteur.. Enfin, en théorie (j’y reviendrai plus amplement).

Read more…

Dead Beat – Jim Butcher

Résumé

Une nouvelle fois, Harry Dresden a des ennuis. Mavra, son ennemie jurée de la Cour Noire le fait chanter en menaçant d’envoyer Murphy en prison. Dresden doit retrouver pour elle un livre : le Mot de Kemmler, guide écrit par un fameux nécromancien, tué cinquante ans plus tôt par le Conseil. La situation se complique encore quand surgissent en ville des disciples du fameux Kemmler. Pourquoi sont-ils à Chicago ? Que recèle le livre perdu de Kemmler ?

 

Mon avis

On continue les aventures de Harry Dresden, toujours avec un certain plaisir. Après les vampires de la cour blanche, voilà que Harry doit affronter des nécromanciens.

Read more…

La répétition ou l’amour puni, Jean Anouilh

Résumé

Le comte Tigre est fameux dans le Tout-Paris pour le faste de ses fêtes et pour sa personnalité enjouée. Dans son château, en compagnie de sa femme Éliane, de sa maîtresse Hortense et de quelques amis, il s’apprête à jouer La Double Inconstance de Marivaux.

La répétition prend une tournure inattendue à cause de Lucille, jeune femme employée au château, dont le comte Tigre semble épris…

 

 

 

 

Mon avis

 

J’avais découvert cette pièce en compagnie de ma mère, par l’adaptation de Bernard Murat en 1986, filmée pour les besoins de la télé.

Aujourd’hui, j’ai relu cette pièce dans le cadre de recherches pour un roman, et je la trouve toujours aussi noire et fascinante.

 

La Répétition, c’est l’histoire d’une galerie de personnages. Il y a le comte et la comtesse, passionnés par le mode de vie des aristocrates d’avant la révolution, qu’ils tentent de reproduire à coup de fêtes grandioses et de frivolité.

Leur mariage, comme celui des anciens nobles, est une union de raison. Ils s’autorisent donc chacun des infidélités : la preuve, la maîtresse du comte et l’amant de la comtesse vivent au château. On se demande d’ailleurs qu’Éliane peut trouver à Villebosse, tant il est stupide et lourd.

Le comte est de ces hommes qui n’a que pour ambition de faire de sa vie une fête réussie, et qui, selon les dires de sa femme, considère la frivolité comme quelque chose de très sérieux.

Il y a aussi Héro, ami d’enfance du comte, qui se noie dans l’alcool et commente tout avec un cynisme total.

 

L’arrivée de Lucile, jeune fille en apparence innocente mais qui se révèle plutôt sage et pas dupe pour un sou des manigances de la noblesse, va faire exploser tout ce petit monde d’artifice.

Le comte tombe amoureux d’elle, chose que sa femme a du mal à supporter. Les maîtresses, elle tolère, mais l’amour, c’est ridicule.

Sa présence ravive de profondes blessures chez Hero, et cristallise la jalousie ou le désir des autres.

 

Les portraits sont au vitriol. Derrière les façades joyeuses, tout le monde est envieux, désabusé ou désespéré. C’est très noir, mais extrêmement fin au niveau des relations, de l’amour et du mensonge.

 

La répétition ou l’amour puni, c’est aussi une histoire d’amour, celle du comte et de Lucille, ou comment un cynique se demande s’il n’aurait pas une chance de rédemption et de recommencer une nouvelle vie.

C’est aussi une histoire de trahison et de vengeance, celle d’un ami bafoué des années auparavant.

 

Une très grande pièce, extrêmement fouillée et travaillée, dont la richesse des personnages n’a d’égal que la noirceur de ses thèmes.

Le tour de l’univers en 10 puissance – 43 secondes

Résumé

Sareth est Pharaon sur une planète perdue à l’extrémité d’un bras de la Voie lactée. Alors qu’il y fait régner un despotisme pur et dur, il est accidentellement téléporté au centre de la galaxie. Perdu, Sareth va se réfugier dans une bibliothèque de la ville pour tenter de comprendre ce qui lui arrive. Mais sur le point de découvrir le sens de la vie, celui-ci disparaît sous ses yeux…

 

Mon avis

J’ai entendu parler de ce livre sur Twitter et FB, une de mes amies l’a lu et aimé, alors je me suis lancée, et je ne suis pas déçue de ma lecture.

 

C’est un livre de SF méchamment barré, dans la lignée de H2G2. Si vous n’aimez pas les aventures déjantées, les personnages hauts en couleur et l’humour décalé, passez votre chemin. Mais, si vous aimez l’absurde, alors ce livre devrait vous parler.

 

On suit donc Sareth et sa petite bande à la recherche du sens de la vie, jusque-là conservé dans une bibliothèque, qui vient de disparaître. Le groupe va donc sillonner l’univers pour retrouver ce sens de la vie, et ce voyage va les amener à des rencontres plus bizarres les unes que les autres.

On ne s’ennuie donc pas avec ce roman, structuré comme un road trip. Les héros vont de péripéties en péripéties, ça s’enchaîne sans temps morts.

J’aurais presque aimé que l’auteur prenne parfois un peu plus son temps pour planter le décor, et nous laisser une occasion de souffler, mais autrement, je ne me suis vraiment pas ennuyée.

 

J’ai beaucoup aimé les clins d’œil disséminés partout dans le texte, moi qui suis fan de SF, ça m’a bien fait rire.