Tag: Lovecraft

Sortie de Ceux du mercure, chez Hydralune

Il est tout beau, tout neuf : mon nouveau roman, Ceux du mercure, est sorti chez Hydralune !

 

 

 

Automne 1890

Sainte-Victoire, la capitale de Kerys, connaît une paix relative : les brigades du mercure veillent au grain, contiennent les attaques d’Abominations et scellent les failles par lesquelles ces féroces créatures apparaissent.

Cette fragile quiétude vacille quand une bombe explose au cœur de la ville. L’enquête de la police semble impliquer un mécanicien des brigades du mercure. Le capitaine Honoré Rocheclaire doit faire la lumière sur cet incident. Mais rapidement, l’affaire prend des ramifications inattendues. Pourquoi des ressortissants austréniens, nation en froid avec Kerys, se mêlent-ils de la partie ? Que cache Maximilien Rocheclaire, le brillant oncle d’Honoré ? Pourquoi les Abominations, qui jusque-là s’étaient tenues tranquilles, recommencent-elles à attaquer ?

Face à ces questions, les certitudes que les mercuriens tenaient pour acquises pourraient bien voler en éclats…

 

Ceux du mercure est le premier tome d’une trilogie alliant univers steampunk et horreur lovecraftienne, le tout avec une bonne dose d’humour et des personnages au caractère bien trempé. Au programme : aventure, action, Abominations, corsets et hauts-de-forme!

 

 

Ceux du mercure inaugure une nouvelle trilogie, Kerys, qui mêle univers steampunk et ambiance lovecraftienne, action et humour, le tout servi par des personnages hauts en couleur. 

 

 

Il est disponible au format papier (et dédicacé de mes douces mains) ou en numérique sur la boutique Hydralune.

 

 

Envie d’en savoir plus? découvrez gratuitement le premier chapitre du roman !

 

Pour vous familiariser avec l’univers, vous pouvez aussi essayer Nouvelles de Kerys, disponible en papier, ou gratuitement en numérique chez Hydralune, Amazon, Fnac, Kobo ou Google play !

 

 

Bonne lecture !

 

 

Maplecroft, Cherie Priest

Résumé

Fall River, 1894. Lizzie Borden a été acquittée du meurtre de son père et de sa belle-mère, sauvagement tués à coups de hache. Elle et sa sœur aînée Emma se sont retranchées dans une grande maison, Maplecroft.

Lizzie Borden a été acquittée, mais elle est bien coupable de ce crime, bien qu’elle ait eu de très bonnes raisons de tuer les choses qu’étaient devenues les Borden. Et ce mal insidieux rôde toujours à Fall River…

 

Mon avis

 

J’avais entendu parler de ce livre par Cherie Priest elle-même, lors d’un podcast consacré à l’horreur lovecraftienne. Je l’ai donc mis sur ma liste de Noël et le voici donc maintenant en critique sur ce blog.

 

Le roman prend comme point de départ l’affaire Lizzie Borden, une très célèbre affaire de la fin du XIXe jamais vraiment élucidée. Lizzie Borden a bien existé et a effectivement été accusée du meurtre de son père et de sa belle-mère. Il y a eu un procès, au cours duquel elle a été acquittée. Après cela, elle et sa sœur se sont retranchées dans une maison qu’elles avaient fait construire : Maplecroft.

 

Sur cette base historique, Cherie Priest a créé une histoire d’horreur victorienne et lovecraftienne : Lizzie Borden a bien tué ses parents à coup de hache, mais parce qu’une force inconnue les avait contaminés et transformés en une sorte de monstre aquatique.

C’est original et plutôt bien ficelé.

Read more…

La transition de Titus Crow

Titus Crow

Résumé

Titus Crow et Henri  Marigny sont portés disparus suite à la destruction de leur maison. Mais quand, dix ans plus tard Marigny refait surface, et que dans son sillage réapparait un Titus Crow rajeuni de plusieurs décennies, les questions fusent : que s’est-il passé au juste ?

 

Mon avis

J’avais bien aimé le premier tome de cette série, pour son utilisation des écrits de Lovecraft et son côté aventure/enquête, mais je dois avouer que ce deuxième tome m’a déçue.

 

On reprend l’histoire là où s’arrête le premier tome : avec la disparition de Marigny et de Crow. Marigny est finalement retrouvé, mais dix ans se sont écoulés. Ne désespérant pas, il continue de chercher Titus Crow, parti à bord de l’horloge des songes, et parvient à le ramener. Son ami n’a pas vieilli, au contraire, il semble avoir rajeuni et va conter à Marigny une histoire extraordinaire.

 

Read more…

ceux qui se terrent dans les tréfonds, Brian Lumley (Titus Crow, T1)

Titus Crow

Résumé

Titus Crow est un homme étrange, passionné d’occultisme. Lorsque d’étranges séismes secouent la Grande-Bretagne, il est l’un des seuls à comprendre que quelque chose d’horrible se trame sous les pieds de l’humanité. Avec l’aide de Marigny, son plus fidèle compagnon, Titus Crow entame une lutte sans merci contre ceux qui se terrent dans les tréfonds.

 

Mon avis

Ça fait un petit moment que j’entends parler de cet auteur. Mnemos a eu la bonne idée de rééditer les 6 romans parus de la série Titus Crow en un seul volume, et mon cher et tendre a eu la gentillesse de m’offrir tout ça à Noël. Du coup, me voici partie dans la lecture de Titus Crow.

 

Tout d’abord, la lecture n’a pas été vraiment aisée : Lumley copie par moment le style de Lovecraft, avec tout ce qu’il peut comporter de superlatifs et d’abus d’adjectif. Ça aide à se plonger dans l’ambiance, mais ça peut rendre la lecture difficile.

De plus, la forme est particulière : on a un récit principal, le combat de Titus Crow et de Marigny, auquel viennent s’adjoindre des lettres, des coupures de presse, des rapports, d’autres récits… Il faut suivre pour s’y retrouver.

Read more…

The annihilation score, Charles Stross

The-Annihilation-Score-final-no-we-really-mean-it-this-time-654x1024

Résumé

Rien ne va plus pour Mo. Angleton est mort, Bob et elle vivent séparés depuis que le violon blanc a tenté de prendre le contrôle de Mo pour tuer Bob, sa couverture de la Laverie est exposée… Cerise sur le gâteau, une épidémie de super pouvoirs se déclenche en Angleterre. Mo est chargée de gérer un département qui doit mettre sur pied la première équipe de super héros officiels. Compliqué, surtout quand les deux assistantes qu’on lui assigne ne sont autres que Mhari et Ramona, et surtout quand les supervillains s’agitent…

 

Mon avis

Grosse nouveauté pour ce tome-ci : il est narré du point de vue de Mo, la compagne de Bob. Le changement n’est pas déplaisant, car on retrouver l’humour décapant qui fait le charme de la série (on comprend pourquoi Mo et Bob ont fini ensemble, ils ont tous les deux une franche tendance au sarcasme). Mais bon, je regrette un peu qu’on ne voie pas plus Bob (mon petit doigt me dit que ce sera pour la prochaine fois).

 

Je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce tome. Sans détrôner The Fuller memorandum, qui reste mon préféré, The annihilation score se classe en deuxième place de mon top 3 de cette série.

 

Read more…