Le Coeur des Liris – Editions Voy’el

Le Coeur de Liris, Romance, space-opera et archéologie !

 

Au cours de fouilles archéologiques dans de mystérieuses ruines, Rhenna se retrouve en possession d’un artefact liri qui s’incruste dans sa poitrine. Après avoir assisté, impuissante, à la mort de son mentor, Rhenna parvient à échapper à leurs assaillants et à trouver refuge auprès d’Evald, un Humain, qui accepte de l’aider. Commence alors pour eux une série d’incroyables aventures au cours desquelles leur relation se renforce et le mystère du Cœur des Liris se dévoile peu à peu.

 

Mon nouveau roman est sorti aux éditions Voy’el !

 

Je suis tellement heureuse de vous le faire découvrir, c’est un roman que j’ai eu beaucoup de plaisir à écrire, il est frais et léger, avec beaucoup d’action, de l’humour et une romance feel-good. 

J’espère vraiment que les aventures de Rhenna et d’Evald vous séduiront !

 

 

Vous pouvez retrouver Le Coeur des liris :

 

Sur le site de l’éditeur

Sur Amazon

Sur la Fnac

Chez votre libraire !

Projet Lazarus chez Doors

Abonné à Doors? 

Retrouvez-y Projet Lazarus, Ma toute nouvelle série

 

 

Les morts se sont relevés et on les a renvoyés au travail. Manon, jeune employée de Lazarus Corp, supervise son premier chantier sur le port de Dunkerque. Mais tout dérape quand elle retrouve sous amour de jeunesse sous les traits d’un réanimé. Pire, celui-ci se met à agir de manière très étrange. Que cache Lazarus et surtout, comment Manon parviendra-t-elle à se sortir de ce pétrin? 

 

Projet Lazarus est une série en 8 épisode, à découvrir en exclusivité sur l’application doors !

 

Si vous ne connaissez pas, Doors, c’est une application qui permet de lire des séries. Moi j’adore le principe et j’en ai dévoré beaucoup !

 

Alors laissez-vous tenter !

 

 

Bilan 2021 et projets 2022

Salut à tous !

On se retrouve comme d’habitude en ce début d’année 2022 pour faire un bilan de l’année écoulée.

 

Alors, comme 2020, 2021 a été trèèèèèèès compliquée. Pour la faire simple, je suis actuellement en plein burnout, ça commence à aller mieux, mais il y a encore du chemin.

 

Du coup, par rapport à ce que j’avais prévu l’an passé… Euh, en fait les plans ont été modifiés…

J’ai beaucoup moins écrit que ce que j’aurais souhaité (je n’ai pas écrit de nouveau roman en 2021, juste quelques nouvelles) et je n’ai pas eu le courage de me lancer dans un grand chantier de corrections. 

 

Néanmoins, je suis fière de trois accomplissements :

 

Aiden Jones continue son petit bout de chemin ! Le tome 2 est paru aux éditions Au Loup.

 

 

Ma petite Rhenna a trouvé sa maison d’édition ! Le livre est disponible chez Voy’el en numérique, et en papier très bientôt ! 

 

 

La chaîne YouTube se développe bien ! J‘ai réussi à (presque) tenir le rythme d’une vidéo par semaine, et je prends vraiment plaisir à l’exercice. Donc tout est pour le mieux 🙂

 

Pour l’année 2022, je préfère ne pas me fixer d’objectifs trop ambitieux. Je suis actuellement en transition professionnelle, ce qui risque de m’occuper pas mal. Je dois aussi penser à ma santé et à me ménager. Mais j’ai quand même envie d’avancer sur les projets suivants :

 

Aiden Jones Tome 3 : Les Reines

Il est écrit, il est passé en beta lecture. Je dois maintenant le corriger une nouvelle fois avant de l’envoyer à l’éditrice.

 

Sous l’ombre des lauriers

Il s’agit d’une enquête policière dans un pensionnat de jeunes filles au XIXe. Une œuvre assez sombre, qui parlera de condition des filles, d’éducation et du poids des mensonges.

J’ai commencé l’écriture fin 2021, j’espère pouvoir avancer à mon rythme en 2022.

 

Voilà le programme pour 2022. L’année s’annonce aussi mouvementée que 2021, mais j’espère que ça ira dans le bon sens !

 

Prenez soin de vous et de vos proches et à très bientôt !

 

Catherine Loiseau

 

 

4 techniques pour créer du suspens avec Lost in space

Cet article est un complément à la vidéo que j’ai sorti sur la série Lost in Space que vous pouvez retrouver ici

 

 

C’est une série de SF familiale, un reboot d’une série des années 60. Ça raconte l’aventure de la famille Robinson, qui a quitté la Terre pour aller peupler une nouvelle colonie. Le vaisseau principal, le Résolution subit une avarie et les Robinson, avec d’autres familles se trouvent échoués sur une planète inconnue.

Dans la saison 1, leur but principal est d’arriver à rejoindre le Résolution.

 

Comme je l’ai dit dans la vidéo, la série développe 4 techniques pour créer du suspens.

  1. Elle hiérarchise et imbrique les objectifs pour la famille Robinson.
  2. Elle fait en sorte que les solutions trouvées créent de nouveaux problèmes.
  3. Elle ajoute en prime d’autres problèmes extérieurs
  4. Elle n’hésite pas à donner des deadlines.

 

 

Et là, où la série est maligne, c’est que tout ça, c’est mis en scène dès le 1er épisode. Donc, dès le début, on sait où on s’embarque, on a un condensé de ce que sera la série.

 

Cet article vient vraiment en complément de ma vidéo, alors je vous conseille vraiment de la regarder avant de vous lancer.

 

 

C’est bon ? Ça vous a plu ? Bon, c’est parti pour l’analyse alors !

 

 

 

  1. Hiérarchiser et imbriquer les objectifs

 

On commence direct dans le vif du sujet : le vaisseau de la famille s’écrase sur une planète. On va donc avoir un objectif principal qui va être de regagner le Résolution, qui est le vaisseau mère.

 

Mais, déjà avant ça, ils vont avoir d’autres objectifs.

 

Le premier est de sortir du vaisseau avant que celui-ci ne coule.

Le deuxième va être de soigner Maureen, la mère, qui a été blessée dans le crash.

 

Tout l’épisode est structuré ainsi : on a réussi à sortir, maintenant il faut trouver de quoi se réchauffer.

 

 

  1. Les solutions créent des problèmes

 

C’est la technique du « oui, mais/non, et » dont j’ai parlé dans la vidéo.

En gros, à chaque fois qu’un personnage fait quelque chose, on se demande : est-ce qu’il réussit ? Et quelles sont les conséquences ?

 

Ici, c’est particulièrement flagrant.

 

Le vaisseau a coulé, mais ils doivent récupérer du matériel à bord. John le père essaye d’envoyer Will, parce qu’il est petit et pourra rentrer plus facilement.

C’est un échec, Will est paralysé par la peur.

 

Sa sœur Judy prend donc sa place et plonge. Elle réussit à récupérer du matériel, mais échoue à remonter à temps. Elle se retrouve piégée dans la glace.

Ça rajoute donc un nouveau problème à régler : la libérer avant que son oxygène ne s’épuise.

 

 

 

  1. Empiler les problèmes

 

Comme je le disais dans la vidéo, en plus des problèmes initiaux et des problèmes créés par les actions des personnages, la série rajoute en plus des obstacles extérieurs, qui complexifient la situation.

 

Là, vers le milieu de l’épisode, l’état de Maureen se dégrade.

Judy, qui est le médecin de la famille, est coincée dans la glace. C’est donc Penny, guidée par radio par sa sœur, qui doit opérer sa mère en urgence, ce qui rajoute au stress de la situation.

 

 

  1. Donner des deadlines

 

C’est un truc très efficace pour faire monter la tension : donner une deadline. Il y en a une première dans l’épisode : il faut sortir du vaisseau avant qu’il ne coule.

 

Puis une deuxième quand ils sont sortis : le froid les guette et ils doivent trouver un abri.

S’ajoute ensuite la deadline posée par Judy : il faut la sortir de la glace avant que son oxygène ne s’épuise.

 

 

 

Voilà comment les 4 techniques pour créer du suspens sont mises en œuvre dans l’épisode 1.

 

Je vous invite vivement à le regarder en tout cas, même si la série ne vous plaît pas, cet épisode est vraiment hyper intéressant en terme d’écriture !

 

 

 

La Routine de l’apocalypse

Que feriez-vous si anges et démons débarquaient un jour pour détruire la Terre? Comment survivre à ce monde dévasté? 

 

 

C’est à cette question qu’Isa et ses frères s’efforceront de répondre dans La Routine de l’apocalypse !

 

Je suis très heureuse que cette nouvelle figure au sommaire du dernier numéro de la revue Légende ! C’est une nouvelle que j’ai eu grand plaisir à écrire et qui rassemble des thèmes qui me sont chers : personnage féminin débrouillard, action et humour.

 

Pour la lire, et découvrir aussi les autres textes et articles, c’est par ici !

 

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, La Routine de l’apocalypse est aussi sélectionnée pour le tournoi des nouvellistes !

On souhaite bonne chance à Isa et à ses frangins, et que le meilleur gagne !

 

 

Ne manquez aucune info en vous abonnant à la newsletter