Le mois steampunk : janvier 2016

Bonjour à tous !

On reprend les bonnes vieilles habitudes : les liens steampunk du mois. J’en profite pour vous rappeler que l’intégrale de la saison 1 de la Ligue des ténèbres est disponible, en numérique et en papier. En attendant la reprise de la saison 2 l e 30 mars 2016, n’hésitez pas ! 

 

Couture / costumes

 

Un ensemble très sympa, pour un look un peu plus adapté à la vie de tous les jours et surtout au monde du travail. Je pense tenter la jupe taille haute très bientôt. 

tumblr_o17j70rZaY1rmhbmqo4_540

 

Cooorsets ! Définitivemet, j’adore ce que fais « Les légendes d’Azcor ».

24356762332_014b5ede07_z

 

Corsets toujours, mais avec du XVIIIe. Pas tout à fait la période de référence du steampunk, mais ça peut donner des idées quand même. 

 

N’hésitez pas aussi à jeter un coup d’oeil à ma liste de bonnes adresses pour coudre steampunk !

 

Histoire de me la raconter un peu, voici ma dernière tenue (et ceux que ça intéresse pourront trouver ici des infos sur l’éclairage et la construction de la photo).

Cat-4

 

 

Culture

 

Des cartes de Noël victorienne. Pas toujours du meilleur goût et un peu WTF sur les bords, mais j’aime beaucoup ^^

humour-noir-bizzare-carete-voeux-ancien-34

 

L’histoire de l’homme à 3 jambes. Une petite plongée dans l’univers du freakshow. ça peut donner des idées de costumes, tout ça… ^^

 

Des portraits XIXe avec des miroirs. Joli, j’aime beaucoup !

portrait-mioir-360-studio-ancien-15

 

Lecture

 

Une liste de lecture pour du steampunk à la française par Actu SF. Liste validée totalement, même si j’y ajouterai la série du Baron Noir, d’Olivier Gechter.

steampunk_paris_George_Garen_150

 

Et si vous voulez lire steampunk, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil au bonus de Noël de la Ligue des ténèbres !

 

Rendez-vous le mois prochain pour plus de steampunk !

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , , | Laissez un commentaire

Coudre steampunk

 

Je m’adresse ici à toutes les couturières (et les couturiers, ne soyons pas sexistes), qui soient à la recherche de patrons et de livres de couture victoriens et steampunk. Voici une liste des patrons, livres et liens que j’utilise, en espérant que cela vous plaise et cela vous aide. 

N’hésitez pas à  me donner vos propres adresses, je suis toujours preneuse. Vous pouvez aussi voir mes créations couture sur ma galerie Deviant art

 

Patrons pochette

 

Oui, je sais, certaines couturières/couturier vont dire que les patrons pochette, c’est le mal. Je suis partiellement d’accord, les tailles sont parfois approximatives et l’ennui c’est que quand un fournisseur sort un patron un peu sympa, il est très vite refait par toute la communauté. N’empêche que les patrons pochettes, ça dépanne bien, et ça permet de se faire un costume, ou des vêtements sympas, pour un budget correct. 

 

Petite liste maintenant des fournisseurs :

 

  • Le blog Steamingenious recense les patrons de grandes marques qui fonctionnent pour du steampunk. N’hésitez pas à faire un tour sur le blog, qui fourmille d’informations. Sur les conseils de ce blog, j’ai acheté plusieurs patrons qui m’ont servi à faire des tenues, notamment cet ensemble

red_bustle_ensemble_by_sombrefeline-d8iwjzn

 

  • Truly victorian : de très bons patrons, bien taillés. Les instructions sont parfois un peu obscures, mais avec un peu de temps et une tasse de thé, on s’en tire. Attention, les frais de port sont un peu cher. Réalisé avec l’un de leur patrons : ma polonaise victorienne

Polonaise victorienne, dos

 

  • Reconstructing history : les patrons sont un peu plus chers, mais sont historiquement corrects. Je n’ai pas encore essayé leurs patrons, j’ai un jodhpur en attente de couture. Note : ils vendent les patrons en numérique, ce qui est bien pratique quand on n’habite pas aux US. 

 

  • Past patterns : je n’ai pas encore testé leurs patrons, mais j’en ai entendu plutôt du bien, et j’en ai repéré un ou deux sympas.

 

  • Ageless patterns : Pareil que past patterns, je n’ai pas encore essayé, mais les avis sont plutôt positifs, et ils ont des modèles sympathiques comme celui-ci

1006

 

Livres

 

Un peu plus compliqués que le patrons, vu qu’ils impliquent qu’on trace soi-même ses patrons. Par contre, niveau rapport qualité prix, c’est imparable, que chaque livre compte facilement une cinquantaine de patrons. 

 

 

manteau victorien steampunk      Rayures victoriennes

 

  • D’autres livres de Kristina Harris : un plus 1900 et un plus sur les techniques. Je ne les ai pas, j’ai peur qu’ils fassent doublon avec celui que je possède, mais certains modèles ont l’air sympas. 

 

 

  • The national diagram cutter, livre gratuit de 1888 mis en ligne par la Library of congress, qui possède quelques très beaux modèles. 

 

 

c92da321465728ca992dde2a1807020b

 

 

page0050

 

Blogs et sites

 

  • Marquise.de, site allemand, mais avec une grande partie en anglais, qui recense des patrons historiques. Ma jupe 1900 vient de ce site là. 

IRL-10

 

  • Sewing in walden, site inactif pour le moment, mais dont les archives sont accessibles et qui recense une quantité impressionnante de patrons historiques. 

 

 

Voilà, voilà, mes bonnes adresses pour coudre steampunk. N’hésitez pas à partager les vôtres !

 

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , | Laissez un commentaire

Le mois steampunk : décembre 2015

Je commence cet article par vous souhaiter un joyeux noël et une bonne année. ça va sembler bateau mais que 2016 vous apporte tout ce que vous souhaitez (la santé, hein. Surtout la santé. Mais aussi plein de livres, de chouettes costumes, de pistolets à éclairs et de rayons de la mort). 

Cette fin d’année est aussi l’occasion pour moi de fêter la publication de la première saison de la Ligue des ténèbres, mon feuilleton steampunk. Vous avez pu retrouver les 8 premiers épisodes en numérique, découvrez les réunis dans une intégrale avec un épisode bonus, en papier comme en numérique (Amazon, Fnac, Kobo et Google play). Rendez-vous à partir du 30 mars 2016 pour le début de la saison 2. 

Et sans plus attendre, voici les liens steampunk de décembre

 

 

Costumes

 

En ce froid mois de décembre, un peu de douceur et de légèreté avec ce superbe costume d’inspiration 1900. Maintenant que j’ai un canotier, je pense me coudre ce genre de tenues pour l’été. 

tumblr_nsbf55R4Oh1s9yfq0o1_1280

 

30 idées de costumes steampunk. Y’a du déjà vu, des choses pas mal, d’autres que j’aime moins, mais il y a de bonnes idées, comme celui-ci

steampunk-mechanical-doll-costume   ou celui-ci  steampunk-wolf-huntress

 

Des patins à roulette à la mode victorienne… Oui, je ne sais pas, mais j’ai un doute quand même ^^

tumblr_nzbntycHSQ1s3hp12o1_1280

 

Remarque, si on peut porter ce genre de robes avec, pourquoi pas ^^ (Et si le sujet du patinage à l’ère victorienne vous intéresse, n’hésitez pas à consulter ce site)

ice

 

 

Culture

 

De belles photos de Paris en 1870 et de ses lampadaires. Une bonne source d’inspiration pour mes romans, en tout cas ^^

Lampadaire_Paris_Charles_Marville_Arts_et_Metiers_ancien_modèle_1878-731x1080

 

Bonne nouvelle ! La Croisée des mondes devrait être adapté en série. Par la BBC, rien de moins. Pour ceux qui ne connaîtrait pas, il s’agit de l’adaptation d’un roman de fantasy jeunesse, dont l’atmosphère était largement inspiré d’Oxford et de l’Angleterre victorienne. J’ai hâte ! A surveiller aussi, on annonce une série sur Dickens. L’occasion d’explorer un peu les bas-fond londonien. 

 

 

De belles sorties steampunk pour la fin de l’année, d’abord La France Steampunk d’Etienne Barrilier et Arthur Morgan. Un beau livre, aux éditions Mnemos, copieusement illustré. Pas encore lu, mais il trône en bonne place dans ma bibliothèque. 

 

419KangcKQL._SX410_BO1,204,203,200_

 

Puis, les feuillets du cuivre, de Fabien Clavel. Pas lu, pas encore acheté, mais j’aime bien cet auteur, le pitch a l’air sympathique, et puis, la couverture est très très belle, je trouve. 

61p7LuWypyL._SX349_BO1,204,203,200_

 

 

C’est tout pour 2015, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très bonne année 2016 ! Rendez-vous très bientôt pour de nouveaux articles steampunk

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , , , | Laissez un commentaire

Steampunk’d, retour sur le 1er jeu télé steampunk

Steampunk’d est un jeu télé réalité, diffusé au États-Unis en 2015. Présenté par Jeannie Mai, avec pour juges Kato, Thomas Willeford et Matthew Yang King, il a pour but d’élire l’artiste steampunk le plus talentueux des États-Unis.

 

Pour chaque épreuve, les artistes, s’affrontant en deux équipes, devaient décorer une pièce d’une maison de manière steampunk, avec en plus, un thème imposé (nautique, oriental, post-apo…).

 

 

La communauté steampunk française s’est un peu déchaînée sur ce programme, n’en disant pas que du bien. J’ai malgré tout voulu voir de quoi il retournait. Verdict donc.

 

Si vous n’aimez pas les candidats qui passent leur temps à se tirer dans les pattes et à dégoiser allégrement sur le dos de leurs partenaires, si les drama queens vous insupportent, vous risquez de ne pas aimer Steampunk’d, parce que le programme repose pour beaucoup sur la tension entre les candidats, les prises de bec et les coups bas.

C’est très présent sur les premiers épisodes, ça se calme un peu après, quoi que franchement, j’aie eu par moment l’impression que les juges gardaient exprès les drames queens au détriment de candidats moins grande gueule, mais tout aussi talentueux (sérieusement, on dégage une nana qui fait un corset en deux jours à partir de chutes de cuir au profit d’une couturière qui colle ses vêtements ? o.O).

 

J’émettrai aussi quelques réticences sur le format de la compétition : le but était de meubler des pièces dans un thème steampunk. S’affrontent donc des menuisiers, plombiers, soudeurs et des couturiers (qui m’ont paru légèrement désavantagés dans ce challenge). C’est un format un peu étrange, le terme de « america’s steampunk best maker » n’aide pas vraiment à clarifier les choses.

 

Malgré ces réserves, steampunk’d est un programme intéressant, pour plusieurs raisons.

 

D’abord parce qu’il met en lumière le mouvement steampunk, et surtout sa diversité et sa créativité. Je pense que c’est un bon moyen de faire connaître le steampunk à un public plus large, en montrant à quel point c’est un mouvement qui s’est créé à partir du DIY, et qu’il laisse la part libre à l’imagination.

 

Ensuite, certaines des créations sont vraiment époustouflantes. Franchement, je suis restée scotchée. La preuve en images (je suis déçue par contre de ne pas avoir trouvé d’image de la chambre version japonaise, elle était vraiment splendide). 

 

Salle de bain     room

living room    84f97bebd58a4b79a90b6336171a6b1d

 

Au final, le format n’est pas parfait. Contrairement à Face Off par exemple, qui fait la part belle au travail d’équipe et insiste plus sur toute la phase de création, Steampunk’d joue beaucoup trop sur le drama. Mais, je pense malgré tout que, s’il est renouvelé pour une prochaine saison et qu’il évolue, cela pourrait être un programme à suivre.

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , | Laissez un commentaire

Le château des étoiles, T2

 

Résumé

 

Nos héros, qui ont échappé de justesse aux hommes de Bismarck en embarquant dans l’éthernef, voient le château s’éloigner sous leurs yeux au fil de leur montée dans le ciel. Les voici sur le point de prouver leur théorie, franchir le mur de l’éther et découvrir l’espace mystérieux et infini. Une avarie va faire de leur rêve le plus fou une réalité, les forçant à se poser sur la face cachée de la Lune. Si le père de Séraphin fera tout pour les ramener vivants sur Terre, le Roi semble caresser d’autres espoirs tandis que Séraphin, lui, veut à en savoir plus sur la disparition de sa mère. La conquête de l’espace s’arrêtera-t-elle à ce premier vol ?

 

 

 

Mon avis

 

J’avais beaucoup aimé le premier tome, grâce à une histoire trépidante et un dessin à couper le souffle, je ne suis pas déçue par ce deuxième tome.

 

Le dessin est splendide, certaines planches sont tout bonnement à couper le souffle. Franchement, c’est une BD magnifique, un très bel objet.

 

Cette fois, Séraphin et ses amis s’envolent pour la lune et ils ne sont pas au bout de leurs peines. L’histoire tient bien en haleine, on se demande bien ce qui va leur arriver et comment ils vont s’en sortir.

 

J’ai bien aimé toutes les petites références qui émaillent l’album, les pointes d’humour et le côté aventure. La fin est très jolie, et laisse présager une suite, que j’attends avec impatience.

 

Franchement, n’hésitez pas à vous ruer sur cette BD, vraiment splendide, pour un prix tout à fait modique. 

Tome 1

Tome 2

 

 

CDE2    chateau-etoiles-441    chateau-etoiles-tome-2-journal-4-naufrages-ci-L-sM8q80

 

Lu dans le cadre du challenge « Vapeur et feuilles de thé » de Encres et calames

challenge-vapeur-et-feuilles-de-thc3a9-small

 

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , | Laissez un commentaire