Le château des étoiles, Tome 1

 

Résumé

À la fin du XIXe siècle, la communauté scientifique pense l’espace fait d’éther, qui, utilisée comme énergie, permettrait d’explorer le ciel. 1868, Marie Dulac, scientifique qui a consacré sa vie à la recherche de l’éther, s’élève en montgolfière pour ce qui doit être le vol du succès : elle atteindra l’éther… mais personne ne pourra en attester, elle ne survivra pas au vol. Seuls son mari, également professeur, et son fils Séraphin, restent détenteurs de ses recherches et de son savoir. Un an plus tard, Séraphin et son père reçoivent une mystérieuse lettre faisant allusion au carnet de la mère de Séraphin les invitant au château du roi de Bavière. Celui-ci, fou ou visionnaire, financera les recherches sur l’éther. En parallèle, Bismark, prince de la Prusse voisine, fera tout pour placer le royaume de Bavière sous sa tutelle

Mon avis

Depuis le temps que j’entends parler de cette BD, notamment via le challenge Vapeur et feuilles de thé d’encres et Calames, je me suis laissée tenter. Et je ne suis vraiment, vraiment pas déçue, parce que cette BD est vraiment géniale.

Lire la suite

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , | 2 Comments

Film steampunk : Those magnificent men in their flying machines

Bonjour à tous !

 

ça y est, c’est l’été. Je profite de mes congés pour visionner plein de films et de séries, à la fois parce que ça me fait plaisir, et que ça me permet de faire des recherches pour la saison 3 de la Ligue des ténèbres, actuellement en cours d’écriture. Mon épisode 17 étant une course steampunk dans le désert, j’ai donc visionné Those magnificent men in their flying machines (ou How I flew from London to Paris in 25 hours and 11 minutes). 

220px-Magnificent_Men_poster

Le film date de 1965 et a été réalisé par Ken Akin. Le pitch est simple : en 1910, sous l’influence de sa fille Patricia, passionnée d’aviation, le très riche Lord Rawnsley décide d’organiser une course d’aviation et d’inviter les plus grands pilotes de toutes les nations. 

 

Pourquoi est-ce que ce film est susceptible d’intéresser les vaporistes?

 

Lire la suite

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , | Laissez un commentaire

Les dessous XIXe – 1890 à 1914

 

Habiller ses personnages façon XIXe, c’est chouette. Les déshabiller façon XIXe, c’est encore mieux. Parce qu’on ne sait pas toujours ce qui se cache sous les toilettes et volumineuses robes, voici une série d’articles retraçant l’évolution des dessous au XIXe. Pour des raisons de clarté et de simplicité, j’ai conservé le même découpage que pour mes articles « La mode au XIXe ». 

 

La période 1890 – 1914, c’est la Belle Epoque, cette époque où la « Ligne 1900 » fait fureur et dessine une femme liane, toute en courbes art nouveau. Les dessous connaissent donc une certaine évolution.  Petit rappel de ce à quoi ressemblait la mode à cette époque

 

 

Lire la suite

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , , , | Laissez un commentaire

Les dessous XIXe : 1870 – 1890

barre_chez_le_folies_bergere_manet_beaux_arts_carte_postale-rac11ca50727b4e1a81570a4d43ae6ec3_vgbaq_8byvr_512

Habiller ses personnages façon XIXe, c’est chouette. Les déshabiller façon XIXe, c’est encore mieux. Parce qu’on ne sait pas toujours ce qui se cache sous les toilettes et volumineuses robes, voici une série d’articles retraçant l’évolution des dessous au XIXe. Pour des raisons de clarté et de simplicité, j’ai conservé le même découpage que pour mes articles « La mode au XIXe ».

 

Nous abordons aujourd’hui la période des tournures. Petite remise en mémoire pour les distraits.  Dans les années 1870, les robes vont s’affiner, la tournure apparaît, qui rejette le volume des robes vers l’arrière, tandis que les hauts se font plus moulants.

 

  Lire la suite

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Les dessous XIXe : 1830 – 1870

640px-Ingres_Princess_Albert_de_Broglie

Habiller ses personnages façon XIXe, c’est chouette. Les déshabiller façon XIXe, c’est encore mieux. Parce qu’on ne sait pas toujours ce qui se cache sous les toilettes et volumineuses robes, voici une série d’articles retraçant l’évolution des dessous au XIXe. Pour des raisons de clarté et de simplicité, j’ai conservé le même découpage que pour mes articles « La mode au XIXe ».

 

Petit changement pour cet article, je traiterai des sous-vêtements de 1830 à 1870 dans un seul article, parce qu’il n’y a pas de grosses différences entre les deux périodes. Petit rappel, voilà à quoi ressemblent les robes de 1830 à 1848, et de 1848 à 1870.

 

Cette époque est celle des volumineuses jupes et, à partir de 1850, des crinolines. Aux chemises, jupons et corsets, on rajoute donc cette cage de métal qui gonfle artificiellement le volume des jupes.

Lire la suite

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , , | 2 Comments