Le mois steampunk : octobre 2015

Dernier épisode de la saison 1 de la Ligue des ténèbres. Découvrez ce qui est arrivé à Samantha et à ses compagnons et ce qui se cache derrière la porte interdite.  Comme d’habitude, l’épisode 8 est téléchargeable sur Amazon, Fnac, Kobo, Google play et Itunes. Restez aux aguets, je vous reparle très bientôt de l’intégrale de la saison 1, qui sera disponible en numérique et en papier. 

Et maintenant, avant de me voir disparaître pour le Nanowrimo (qui sera consacré à du Steampunk), voici les liens du mois.

 

 

Jolies choses

 

D’ordinaire, je ne suis pas une grande fan des wedding cakes, je trouve ça souvent un peu trop mignon et surchargé à mon goût. Mais, là, franchement, bravo. Je suis bluffée par le rendu des plis du tissue et les effets de texture.

tumblr_nus4gnbYSJ1s3hp12o1_1280

 

 

Costumes

 

Miss Pandora nous gâte encore, avec ce shooting dédié aux cocottes de la fin du XIXe et du début du XXe. De très belles photos et quelques idées de tenues à garder sous le coude. 

03_140

 

Un très beau costume, qui me rappelle grandement Ginger Astley, personnage de la Ligue des ténèbres

tumblr_nv7arv2ewi1tjfn4wo1_500

 

Comment obtenir une silhouette 1900. Article en anglais, très complet qui explique comment fonctionnait le rembourrage et les dessous 1900. 

 

Culture

 

Un chouette article sur la condition des serviteurs dans l’époque edwardienne. ça donne froid dans le dos. J’avais déjà fait quelques recherches pour la Ligue des ténèbres, sur la condition  des employées de boutique. Je me demande lesquels étaient les plus à plaindre. Pour ceux qui voudraient aller plus loin, l’article donne le lien d’un blog qui recense les témoignages d’employés de maison

 

Dans un genre similaire, Raconte-moi l’histoire consacre un article aux filles de brasseries et de café. Très bon article, bien documenté, qui montre une facette sombre du XIXe. 

 

Steampunk, boobs et gros pistolets. Une tribune fort intéressante sur l’hypersexualisation du steampunk. J’avoue que je suis plus dans la rubrique « faites ce que vous voulez, je m’en tamponne l’oreille avec une babouche ». Je reconnais quand même que ce soit un peu pénible de voir que les femmes soient toujours réduites à une image séductrice. A croire qu’on est encore coincées entre la vierge, la mère ou la putain. 

 

Fabien Clavel sort un nouveau livre : Feuillets de cuivre, un feuilleton dans le style XIXe. J’aime bien cet auteur, le résumé donne envie, la couverture est très chouette, je pense que je vais me laisser tenter. 

53779-w175

Publié dans Ressources | Mots clés : , , , , , , , , , , , , | Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.