Le cauchemar de l’épouvanteur (Wardstone chronicles 7), Joseph Delaney

51ce-kiUTZL._SY344_BO1,204,203,200_

Résumé

Alice, l’Epouvanteur et Tom sont de retour à Chipenden. Malheureusement, une mauvaise surprise les y attend : la guerre est arrivée dans le Comté et la maison de l’Epouvanteur a brûlé. Contraints de s’exiler sur l’île de Mona, ils ne sont pas au bout de leur peine. Le cruel seigneur de l’île sème la terreur en compagnie d’un démon qu’il a asservi, tandis que, dans l’ombre, une ancienne ennemie le guette.

 

Mon avis

On quitte une nouvelle fois le Comté, ravagé par la guerre, afin de suivre Tom, Alice et l’Epouvanteur sur l’île de Mona. Nos deux jeunes gens sont contraints de ne jamais se quitter, car seule la fiole de sang d’Alice leur garantit une protection contre le Malin (ce qui ne va pas sans problème). L’Epouvanteur était venu chercher le calme à Mona, on réalise très vite à quel point il fait fausse route. Dès leur arrivée, nos héros sont plongés dans les ennuis et se retrouvent à devoir lutter contre le buggane, un ancien démon. Ajoutez à ça le retour de Lizzie l’osseuse, mère d’Alice bien décidée à récupérer sa fille et à se venger de Tom et de l’Epouvanteur.

 

Ce tome est assez riche en action et en rebondissements : des captures, des évasions spectaculaires, des combats, et un grand final en haut d’une falaise… J’ai bien aimé le retournement vers le milieu du livre, où l’on se rend compte que le grand méchant de l’histoire n’est pas forcément celui que l’on croit.

 

Les personnages sont toujours bien campés, Tom a mûri, Gregory a vieilli, Alice est confrontée à cette mère qui ne l’a jamais aimée. Pour moi, cet aspect du roman fonctionne toujours, on sent bien leurs sentiments, leurs doutes et tourments. Alice remporte la palme du malheur, je crois, vu la mère qu’elle se trimballe.

 

J’ai trouvé par contre que l’histoire tendait à se répéter un peu par rapport aux autres tomes : ils sont confrontés à un danger, Gregory ordonne à Alice de ne pas s’en mêler, elle désobéit et leur sauve la mise, et l’Epouvanteur râle contre elle parce qu’elle a utilisé le pouvoir de l’obscur.

 

J’espère que la suite saura corriger cet effet de redite, d’autant plus que de grands changements s’annoncent : désormais, les forces de Tom vont aller en grandissant et celle de Gregory en diminuant. Alice est appelée à unifier les sorcières, et l’Epouvanteur se décide enfin à requérir l’aide de Grimalkin afin d’entraver le Malin.

 

En résumé

Malgré quelques redites, un tome riche en action qui laisse présager une suite épique.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire