Les cordes écarlates, Andréa Deslacs

 

les-cordes-c3a9carlates-couverture

Résumé

Lors du concert donné à l’occasion de l’anniversaire princier, l’incroyable se produit : Artzel, jeune musicien prodige, réussit à envoûter le public avec l’Hymne Écarlate. La première note émise par le singulier violon blanc aux cordes écarlates conquiert aussi bien le cœur du mélomane que celui du quidam le plus ignorant en musique. Seuls Artzel et son maître savent que cet hymne est spécial, car depuis qu’ils l’ont entendu, cette mélodie ne cesse de les hanter. L’ennui, c’est que la partition est incomplète. Bientôt, le désir d’en connaître les notes suivantes tourne à l’obsession. Mais quand la folie guette, nul ne sait sur quel pied danser…

 

Mon avis

Il faut croire que je suis dans une période « violon magique », entre The annihilation score et mon propre personnage Erika Zhaan. Pas de violon tueur de démon ou d’Abominations, ici, mais un instrument immaculé aux mystérieuses cordes rouges.

 

J’ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle, qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. L’histoire est très bien menée, dès le début, on ressent la fascination qu’exercent l’instrument et cette mystérieuse partition. La vérité se dévoile par petites touches, jusqu’aux dernières pages qui livrent les derniers éléments de réponse.

 

Le style est très travaillé sans jamais être lourd, c’est un véritable régal à lire. Bref, je recommande chaudement cette nouvelle, vous ne serez pas déçus ! 

 

Disponible sur Amazon, Fnac, Itunes pour 0.99 €. Alors ne vous privez pas !

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire