Critique « A l’aventure compagnons », John Lang

A l’aventure, compagnons

Résumé

Un ranger, une magicienne, un ogre, un barbare, un voleur, un nain et une elfe sont engagés par un mystérieux commanditaire pour retrouver une statuette prophétique au sein du sinistre donjon de Naheulbeuk. L’aventure (et la rigolade) peuvent alors commencer.

 

Mon avis

Ah, le donjon de Naheulbeuk… Que de fous rires en écoutant la saga sur mon baladeur MP3… Et que de bons moments de lecture avec les trois opus précédents (« La couette de l’oubli », « L’orbe de Xaraz » et « Le conseil de Suak »). Je me suis donc ruée sur ce nouveau roman.

 

On repart aux origines de la saga cette fois-ci, puisque « À l’aventure compagnons » relate les événements de la saison 1 et 2 en MP3. On retrouve donc nos valeureux héros (hem…) au tout début de leur quête et ça, ça fait très plaisir.

 

La tonalité reste la même que pour les précédents romans (narration pleine d’humour, émaillée de « bulletins cérébraux » des personnages). C’est frais, drôle, distrayant, bourré de références et de cliché, bref, c’est le genre de roman « antidépresseur » que j’aime bien relire.

 

Pour les fans de la saga, rien de nouveau dans le scénario, mais le roman approfondit l’univers, notamment le fonctionnement de la Caisse des Donjons, et les actions de Zangdar et Reivax. Pour les autres qui ne connaissent pas cet univers, eh bien, ce sera une occasion en or de se lancer.

 

En conclusion

Une lecture agréable, distrayante et drôle. Bref, vivement la suite !

 

Plus d’infos sur le site de l’éditeur

Laisser un commentaire