Lady Falkenna, épisodes 3 et 4

lady-falkenna-episode-3-453358-250-400

Résumé

Ève se remet doucement de ses blessures et surtout de la révélation de sa vraie nature : elle n’est pas humaine, mais un corignis, une créature mi-mécanique, mi-organique. Les affaires reprennent quand son commanditaire la renvoie à Londres, à la poursuite d’un nouvel artefact.

 

Mon avis

Lady Falkenna est de retour, et le charme opère toujours, peut-être même plus que dans les deux premiers épisodes. Cette suite clarifie pas mal de points demeurés un peu obscurs, notamment au niveau de l’univers. On comprend mieux l’organisation des vampires et des loups-garous, ainsi que le rôle des œufs.

Le mystère s’approfondit par contre au sujet d’Ève, les réponses qu’on obtient ne font que susciter de nouvelles questions (qui est-elle vraiment ? Et surtout, qui l’a créée ?).

 

Côté action, c’est bien mené, avec de nombreux rebondissements qui en font un feuilleton plaisant à lire, bien rythmé et sans temps mort. Côté personnages, la lady est toujours en forme, même si elle est tout de même confrontée à quelques déconvenues et que son amour-propre est mis à mal, mais je trouve que du coup, ça rend le personnage plus attachant.

On en apprend aussi plus sur le mystérieux Val et sur son passé. Ma préférence va quand même à Maruos, de démon dans la tête d’Ève, qui forme avec elle un duo vraiment explosif. J’aime l’humour de ce personnage, mais également la part d’ombre qu’il représente. On ne sait pas pourquoi il aide lady Falkenna, et rien ne dit qu’à un moment il ne va pas la trahir.

 

J’aurais quand même quelques bémols au sujet de ces deux épisodes. D’abord un langage un peu trop XXIe siècle par moment. Et puis, je n’ai pas pu m’empêcher de noter quelques incohérences au niveau du contexte, et surtout des vêtements, l’un de mes dadas. Si le corset porté par-dessus une robe est tout à fait à sa place dans une convention steampunk, il ne l’est pas dans une fin de XIXe. Mais bon, j’avoue, je chipote.

 

En résumé

Mis à part ces quelques remarques, une lecture sympathique et riche en rebondissements. Vivement la suite !

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire