Le libérateur, Cindy Van Wilder

51gcxxe8L1L._SX316_BO1,204,203,200_

Résumé

Un terrible hiver s’abat sur la Grande- Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d’Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n’y avoir aucune solution. Jusqu’à ce que Peter comprenne que le sous- sol de Lion House regorge de ressources cachées…

 

Mon avis

Je n’ai pas tenu longtemps avant d’acheter le tome 3 de cette série, après le coup de cœur du tome 2. J’ai profité du Salon Fantastique pour récupérer Le Libérateur, et le faire dédicacer en prime.

 

Comme je l’ai dit, j’ai adoré le tome 2, et je n’ai pas été déçue par ce tome 3, qui clôture en beauté la saga.

On retrouve Peter, en fuite avec Arnaut, qui doit gérer la disparition de la magie, ainsi que l’héritage un peu particulier des Ferreux. Shirley, quant à elle, se retrouve en bien mauvaise posture, aux mains des Outrepasseurs.

Hermeline noue une curieuse alliance avec Hersent, pour contrer l’avancée de la reine des neiges.

 

Les différents éléments mettent un petit moment à se mettre en place, je me suis demanddemandéut cela allait nous mener, et puis, petit à petit, les différentes pièces s’imbriquent. On découvre qui est réellement le chasseur, la véritable histoire de Blanche-Neige et de ses artefacts de pouvoir.

 

Une fois encore, Cindy Van Wilder parvient à mêler fantasy urbaine et anciennes légendes, à réinterpréter les grands mythes qui nous ont bercés.

Elle livre aussi des moments de bravoure, comme le combat final contre la reine des neiges, ou la confrontation entre les Outrepasseurs et le tombeau.

 

Les personnages sont très bien travaillés. J’aime beaucoup le couple Shirley/Peter, qui arrive enfin à passer outre ses problèmes de communications. Arnaut est très ambigu, on sent une attraction de sa part pour Peter, sans que ça se concrétise (le pauvre se meurt d’amour pour sa renarde).

La fin est très touchante, notamment les adieux entre Peter et Scrooge. Elle est aussi porteuse d’espoir, car, malgré les deuils et les sacrifices, Peter, Shirley et les autres héritiers retrouvent leur liberté, et la possibilité de choisir ce que sera leur futur.

 

En résumé : une très belle conclusion pour une excellente trilogie.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire