L’élixir d’oubli, Pierre Pevel

9782842282042

Résumé

En 1909, enquêtant sur le meurtre d’un antiquaire apparemment sans histoire, le mage Louis Denizart Hippolyte Griffont découvre que ce dernier pourrait bien avoir été la victime d’un ambitieux sorcier, Giacomo Nero. Ses investigations le ramènent à l’époque de la Régence jeune mage et gentilhomme libertin, il s’apprêtait alors à combattre une puissante société secrète, l’Éridan, en compagnie d’une nouvelle venue appelée à devenir son amie de cœur et complice, la déjà très mystérieuse et fantasque baronne Isabel de Saint-Gil. Les intrigues de l’Éridan et les menées de Nero seraient-elles liées, malgré le temps passé ? Griffont et Isabel, en s’opposant aux plans du sorcier en 1909, parachèveront une affaire qu’ils croyaient résolue depuis un siècle. Mais ce faisant, ils pourraient bien lever le voile sur un secret d’État susceptible de déclencher une nouvelle guerre, sur Terre comme dans l’Outre-Monde…

Mon avis

J’avais beaucoup aimé le premier tome des aventures de Griffont et Isabel, le 2ème tome est assez difficile à trouver, aussi je remercie Rachel pour ce prêt.

L’élixir d’oubli reprend la recette des enchantements d’Ambremer : un cadre Belle Epoque mâtiné de créatures fantastiques, des personnages hauts en couleur, une intrigue trépidante, et quelques notes d’humours. Comme pour le premier tome, ça fonctionne très bien. L’élixir d’oubli est une lecture agréable et divertissante.

 

L’intrigue est menée tambour battant, sans temps mort. J’ai trouvé néanmoins l’histoire un peu plus ambitieuse et complexe qu’au premier tome, notamment grâce au retour dans le passé (où nous découvrons la rencontre d’Isabel et Griffont au XVIIIe).

L’écriture est toujours un régal, les dialogues savoureux, les personnages sont bien campés et on a envie de les suivre. L’histoire nous en révèle un peu plus sur le passé de notre enchanteresse et notre mage préférés, tout en laissant planer quelques zones d’ombres (notamment sur les raisons du départ d’Aurélia d’Ambremer).

En conclusion : Une histoire sympathique, bien écrite, rythmée et divertissante, que demande de plus.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire