Les âmes croisées, Pierre Bottero

Les âmes croisées

Résumé

Nawel Hélianthas est une jeune fille vivant dans la splendide cité d’AnkNor. Nawel est une Perle, elle appartient à la caste dirigeante de la cité, qui dirige le reste des habitants, les Cendres. Fille d’une puissante famille, Nawel est promue à un grand avenir, elle doit devenir une Robe importante, tout comme sa mère. Tout bascule le jour où elle cause la mort d’une jeune femme Cendre. Nawel réalise alors que son avenir est déjà tracé, qu’elle n’a jamais été libre de son choix. Elle décide alors de lutter contre la voie qui lui est imposée et d’expier ses erreurs en choisissant la voie la plus difficile, celle de l’Armure.

 

Mon avis

J’aime beaucoup Pierre Bottero (ah, Ewilan…), aussi, quand une amie m’a parlé de ce roman qu’elle a beaucoup aimé, je me suis laissée tenter.  Les âmes croisées est pour moi un excellent roman.

 

Au départ, j’ai eu un peu de mal avec Nawel. Elle est exigeante, extrêmement arrogante, bref, la parfaite fille de riches qu’on a envie de baffer. Lorsqu’elle ordonne qu’une Cendre qui lui a manqué de respect soit fouettée, et que cette femme meurt par sa faute, elle bascule et réalise que sa vie ne lui appartient pas, que sa famille a déjà tout décidé à sa place.

A partir de là, Nawel fait tout pour combattre le destin et décider qui elle est vraiment. J’ai adoré le cheminement du personnage. Nawel passe d’une gamine capricieuse à une adulte responsable. Elle apprend à faire des choix et à les assumer.

 

J’ai adoré ce cheminement, Nawel est l’un des personnages les plus complexe qu’il m’ait été donné de lire pour un roman jeunesse. Son histoire est en plus servie par une écriture impeccable (Du Pierre Bottero, en somme).

 

L’univers est assez riche, avec son système de caste, ses coutumes… A première vue, on reste dans de la fantasy classique (la magie, les chevaliers, la menace extérieure contre laquelle il faut lutter), mais les fameuses Armures introduisent un élément SF. On est donc en droit de s’interroger sur ce qui sont les Anciens et ce que sont en réalité les bestioles qui essayent de traverser.

 

L’histoire finit sur un cliffhanger d’autant plus frustrant qu’on ne saura jamais la suite (Pierre Bottero nous ayant quitté en 2009), et que l’auteur avait prévu que cette série fasse le lien entre tous les univers développés.

 

Bon, tant pis, il ne me reste plus qu’à me consoler avec Les mondes d’Ewilan, Ellana, et l’Autre.

 

En conclusion

Un très bon roman, qui parlera aux plus jeunes comme au plus vieux, servi par une écriture impeccable. 

 

Plus d’info sur le site de l’éditeur

Laisser un commentaire