Paint it black – Cécile Duquenne

9782820514875_large

Résumé :

Lara et Renaud ont réussi à cacher l’argent au fond du désert et reviennent à l’Hacienda, pour préparer la suite de leur évasion. Une mauvaise surprise les y attend : une troupe de foulards noirs se dirige vers eux, avec des intentions hostiles. L’affrontement semble inévitable.

 

 

Mon avis

Après la petite escapade dans le désert, direction cette fois l’Hacienda et sa sécurité, qui ne dure pas car une troupe ennemie va prendre la forteresse d’assaut, forçant les foulards rouges à défendre chèrement leur vie.

 

On avait déjà eu les affrontements dans les ruelles poussiéreuses, les chevauchées dans le désert, voici maintenant un autre classique du western : l’attaque sur le fort. Je dois dire que ce passage est plutôt bien mené. Il y a de l’action, de la tension, ça tire dans tous les sens… Bref, une bonne scène de genre. Je dois dire par contre que j’ai été un peu déçue par la résolution du siège, j’aurais bien aimé en savoir plus sur les actions de Renaud, le voir vraiment à l’œuvre plutôt que de voir le résultat par les yeux des autres personnages. La fin de l’épisode est plus calme, et laisse entrevoir une note d’espoir pour les conjurés, jusqu’à l’annonce finale d’une tempête qui se prépare, et dont on se doute qu’elle sera corsée.

 

Côté personnages, on approfondit le passé de Renaud, on en sait un peu plus sur qui il est et pourquoi il a réussi à survivre sur Bagne pendant vingt ans. Par contre, on ignore toujours ce qui lui a valu cette incarcération. J’ai bien aimé le fait qu’on quitte un peu le duo Lara/Renaud pour explorer les pensées d’autres personnages, ça permet d’avoir un éclairage nouveau sur la situation. Ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule que Lara gonfle par moment. Autant je comprends et sympathise avec ce qu’elle vit, je saisis ses doutes, ses peurs, autant il y a des fois où je lui collerai des baffes.

 

L’univers continue d’être bien dessiné, mélange de post-apo et de western pour Bagne, société apparemment idyllique, mais en réalité totalitaire pour la Terre et les autres planètes. Ça donne envie d’en savoir plus sur Fraan, sur l’histoire qu’elle a partagée avec Lara.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire