Le sacrifice de l’Epouvanteur, Joseph Delaney (Wardstone chronicles 6)

32821_1533937

Résumé

La mère de Tom est revenue dans le comté, mais passée la joie des retrouvailles, elle apprend à son fils les raisons de son retour. Tom doit partir avec elle en Grèce pour affronter l’Ordinn, une terrible créature associée au Malin. Sans l’intervention de Tom, de sa mère et de leurs nouvelles alliées venues de Pendle, le monde risque de courir à sa perte.

 

Mon avis

J’avais quitté Tom de retour à la maison de Chipenden, qui apprenait le retour de sa mère venue de Grèce. Hélas pour lui, le bonheur est de courte durée, car ils doivent repartir pour affronter l’un des plus grands dangers qu’ils aient jamais connus.

 

Cette fois, la guerre contre l’obscur est ouverte. Finis les embuscades et les affrontements en un contre un, nous avons droit à une vraie bataille, avec une armée complète. Ce tome est plus violent que les précédents à ce titre. Certains des personnages meurent de manière assez gore, ce qui ne manque pas de me surprendre pour un livre jeunesse.

J’ai beaucoup aimé tout le passage dans la forteresse de l’Ordinn, et la confrontation finale entre la créature et la mère de Tom (qui révèle au passage ses derniers secrets).

 

Tom, l’Epouvanteur, Alice et Bill Arkwright bénéficient de nouveaux alliés : les sorcières de Pendle, qui ont réalisé un peu tard que lâcher le Malin sur le monde n’était pas l’idée du siècle. On peut enfin voir Grimalkin en pleine action, et elle n’usurpe pas sa réputation.

 

Mais l’arrivée des sorcières pose certains problèmes éthiques : jusqu’où Tom est-il prêt à aller pour combattre l’obscur ? L’Epouvanteur a une réponse très tranchée à ce sujet, Alice et Grimalkin sont prêtes à plus de concessions. Mais au final, les deux partis ont tort et raison à la fois.

Tom est confronté à des choix très difficiles, dont la réponse est loin d’être évidente. On remarque à quel point le personnage a mûri, et les évènements de la fin du livre vont à mon avis effacer les dernières traces d’enfance.

 

En conclusion : un tome très sombre, riche en batailles mais aussi en questionnements moraux. Encore une fois, j’ai hâte de lire la suite. 

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire