La malédiction de l’épouvanteur, Joseph Delaney (Wardstone chronicles 2)

epouvanteur

Résumé

Cela fait six mois que Tom est apprenti chez l’épouvanteur. Après les évènements du tome 1, une confortable routine semble s’être installée. Mais le décès du frère de Gregory bouleverse cette tranquillité. L’épouvanteur et son apprenti font route vers Priestown pour l’enterrement. De nombreux dangers les guettent dans cette sinistre bourgade : un Inquisiteur fanatique ainsi qu’un ennemi millénaire enfermé dans les sous-sols, le Fléau.

 

Mon avis

après la bonne surprise du tome 1, je continue ma lecture de cette série, et là aussi, je dois avouer que j’ai passé un bon moment.

 

On replonge dans cet univers sombre, Angleterre rurale peuplée de sorcières et autres créatures malfaisantes. On retrouve les personnages du premier tome : Gregory, toujours aussi mystérieux, Thomas, sa mère et Alice la sorcière, en bien mauvaise posture aux mains de l’Inquisiteur.

 

L’ennemi à vaincre est double : le Fléau, terrifiante créature enfermée depuis des siècles sous terre et qui a une manière absolument horrible de tuer ses victimes. Mais au final, l’ennemi le plus effrayant reste pour moi l’Inquisiteur, et avec lui, tous les fanatiques religieux. En lisant ce livre, j’ai eu la même impression qu’en regardant « Le labyrinthe de Pan » : le pire monstre n’est pas forcément celui qu’on croit.

 

Contrairement au précédent tome qui mettait un moment à démarrer, on est tout de suite plongé dans l’action, avec une petite séance de chasse au gobelin, qui se termine en amputation (âmes sensibles, s’abstenir. Chers parents, si votre enfant est impressionnable, ne lui faites pas lire ce livre avant de dormir). À partir de là, l’histoire va crescendo, les péripéties s’enchaînent bien, l’action rebondit sans temps mort et j’ai eu du mal à lâcher le livre avant de l’avoir fini.

 

Côté personnage, Tom s’affirme de plus en plus, il va contre les ordres de son maître pour faire ce qu’il estime juste. Alice gagne en ambiguïté, elle aussi fait ce qui lui semble juste, mais ses méthodes sont un peu plus discutables. L’épouvanteur garde son mystère, même si on en apprend un peu plus sur son passé (et ses amours). On retrouve aussi la mère de Tom, toujours aussi perspicace, et là aussi, quelques révélations sur son passé et sa vraie nature.

 

En résumé : une histoire accrocheuse, qui approfondit l’univers et les personnages, du coup, j’ai hâte de savoir la suite.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire