Trolls et légende, l’anthologie

51728

Dix nouvelles proposées par le festival Trolls et légendes et les éditions actu SF, sur un thème bien simple : les trolls

 

Sous les ponts de Paris, Pierre Pevel

Les trolls des ponts de Paris ne sont pas contents, la mairie ne respecte pas ses engagements. Heureusement pour eux, Hippolyte Griffont et Isabelle Saint Gil vont leur prêter main-forte.

Je dois dire que j’ai acheté l’anthologie principalement pour lire cette nouvelle, située dans le Paris des merveilles. C’est drôle, léger, bien écrit, on retrouve avec plaisir les personnages. Une bonne mise en bouche pour cette anthologie.

 

D’azur au troll d’or, Claudine Glot

Un chevalier en quête de gloire décide de partir en Islande pour tuer un troll, afin de revenir couvert de gloire.

J’avoue qu’au départ, la nouvelle m’a laissée un peu dubitative, avec sa tonalité comique et grotesque et son personnage principal pas forcément sympathique. Mais au final, la poésie s’installe, et la fin est vraiment belle.

 

La montagne aux trolls, Estelle Faye

Une jeune guide tombe amoureuse d’un retable, dans un village des Vosges. Mais quel terrible secret cache cette peinture ?

Très belle nouvelle, bien écrite, prenante. J’ai beaucoup aimé l’ambiance du texte, et sa fin.

 

Yamadut, Cassandra O’donnell

Leonora est une Yamadut, une faucheuse d’âme. Aujourd’hui, elle doit récupérer l’âme d’un troll récalcitrant, bien décidé à ne pas mourir.

Une nouvelle plutôt centrée sur l’action, avec une héroïne badass aux pouvoirs impressionnants. Sympathique à lire et bien punchy.

 

Seulement les méchants, Jean-Luc Marcastel

Quand l’inspecteur Benjamin Mazel trouve le cadavre d’une jeune fille assassinée et que ses hommes arrêtent un homme pour le moins suspect, il pense avoir résolu l’affaire. Mais les apparences peuvent être trompeuses.

Alors là, c’est mon coup de cœur de l’anthologie. J’ai vraiment adoré cette nouvelle, bien vu, maligne, avec un retournement final, génial.

 

Une créature extraordinaire, Magali Segura

Silje l’a décidé, cette fois, elle quitte son village et sa mère acariâtre. Mais une curieuse rencontre va changer le destin de la jeune fille.

Une nouvelle sympathique, très mignonne et assez juste sur les relations mère-fille. La fin est très touchante.

 

Le troll de sa vie, Adrien Thomas

Tia, membre de la brigade chargée de surveiller les méta-humains et de faire respecter le Voile, écope d’une bien curieuse affaire : libérer une troupe de gnomes du joug des trolls.

J’ai bien aimé cette nouvelle pour son humour et son côté déjanté, même si je trouve qu’elle part un peu dans tous les sens. Le personnage principal est sympathique et bien campé en tout cas.

 

Le mythe de la caverne, Gabriel Katz

Enguerrand, ancien croisé, a réuni ses anciens compagnons pour une dernière mission : tuer un troll.

J’ai beaucoup aimé la tonalité de cette nouvelle, à la fois comique et très sombre. Elle rend bien l’absurdité de la guerre et des croisades, et l’ironie dramatique de la mort.

 

Le mal caché, Patrick Mc Spare

Un homme cherche à venger la mort de sa compagne, tuée par des monstres.

J’avoue, je n’ai pas trop accroché à cette nouvelle, probablement parce qu’elle complète la série Les héritiers de l’aube, que je n’ai pas lu. J’étais un peu perdue à la lecture.

 

Vieux Tacot, Megan Lidholm

Sadie, son frère et sa mère reçoivent en héritage de leur grand-père une voiture d’un genre un peu particulier.

Une chouette nouvelle, très poétique et bien écrite (par Robin Hobb, en plus !). J’ai beaucoup aimé les personnages, notamment celui de la mère, qu’on découvre à travers la voiture. Seul bémol pour moi, je n’ai pas bien vu comment la nouvelle se rattachait au thème du troll.

 

En résumé : une bonne anthologie, dont je conseille vraiment la lecture.

Ce billet a un commentaire

  1. Rachel dit :

    Je n’ai pas encore eu le temps de me plonger dedans, mais tu m’as vraiment donné envie, je vais la faire remonter sur ma PAL.

Laisser un commentaire