Structurer un roman – Les recherches

structure-4

Avant dernière étape pour établir un plan : les recherches.

 

Pour rappel, nous avons commencé par trouver une idée qui plaise vraiment et qui tienne la route, nous l’avons laissé tranquillement mûrir, laissé l’histoire se développer, avant d’établir le plan proprement dit.

 

 

 

Quatrième partie : faire des recherches

 

 

Cette phase est souvent parallèle à la phase 3, voire à la phase 2.

 

Je n’insisterai jamais assez sur l’importance de faire des recherches ! D’une part, ça évite de raconter des conneries, d’autre part, ça va donner une vraie richesse à votre histoire, vous ouvrir des portes auxquelles vous n’auriez pas pensé.

 

Les recherches peuvent être de plusieurs types :

 

Recherches générales : sur le pays où l’on écrit, sur la période, sur tout élément dont on va parler dans l’histoire et qui va avoir une importance.

Si vous écrivez sur le monde réel, que ce soit de l’historique ou du contemporain, c’est vraiment un passage obligé.

Mais même si vous créez un monde de toute pièce, faire des recherches sur des cultures, des pratiques ou des lieux qui ont existé va vous permettre de nourrir votre univers et de lui donner plus de crédibilité.

 

Recherches iconographiques : tout ce qui va servir à alimenter vos descriptions.

Je conseille d’utiliser Pinterest (que je floode régulièrement), la banque d’image est assez impressionnante et en constante évolution, l’affichage en tableaux est vraiment pratique, et puis comme ça, pas besoin de plomber un disque dur.

L’appli mobile est un peu pénible à installer, mais on s’y fait.

L’inconvénient : tout est sur le net, donc pas de PC, pas d’images (d’où l’intérêt de l’appli mobile) et puis, on est jamais à l’abri d’un changement dans l’application, ou d’une disparition pure et simple.

201720

Fiches : Fiches personnages, fiches des lieux, cartes…

Je vois déjà les jardiniers qui frémissent d’horreur, mais croyez-moi, les fiches c’est bien. Ça vous permet de centraliser les informations à un endroit et ne pas vous demander à l’écriture de quelle couleur sont les cheveux de ce personnage, ou comment s’appelle déjà le père de ce personnage là.

Les fiches, pour moi, c’est un gain de temps énorme. Vu qu’en plus je jongle souvent entre différents projets, ça me permet de ne rien oublier (vu que j’ai tout noté).

 

Si cela vous intéresse, j’ai deux modèles de fiches déjà prêts : pour les personnages principaux et pour les personnages secondaires. Je partage tout ça avec grand plaisir ^^

 

 

Exemple : Ceux du mercure

 

Ceux du mercure est un roman steampunk, se déroulant dans un monde parallèle à la Terre, en 1890. Même si l’histoire et l’évolution de Kerys divergent en certains points de celle de la France, j’ai quand même dû faire une tonne de recherches, afin de déterminer l’état des connaissances vers la fin XIXe (notamment pour la médecin et l’armement), quelles étaient les modes et les courants artistiques, comment se comportait la société…

Toutes ces recherches m’ont permis d’élaborer mon monde, Kerys, et de déterminer beaucoup de choses sur les brigades.

 

Une fois que j’ai commencé à travailler le plan, j’ai axé mes recherches sur des points plus spécifiques : l’armement, la médecine, les tenues pour chaque personnage (parce que j’adore la mode fin XIXe, et que c’était en plus important pour moi de déterminer le style de chaque personnage).

Tout ce travail s’est accompagné d’un floodage en règle de Pinterest, bien évidemment.

 

 

Rendez-vous dès le mois prochain pour la conclusion de cette série d’articles sur l’art de faire un plan.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire