Writing Excuses, saison 7, 2ème partie

Writing excuses

Je poste ici les résumés du podcast « Writing excuses », animé par Dan Welles (« Je ne suis pas un serial killer »), Howard Tayler (webcomic Schlock mercenary), et Brandon Sanderson (trilogie des « fils de brume » et derniers volumes de « la roue du temps »)

Le principe est simple « 15 minutes long, because you’re in a hurry, and we’re not that smart ». En gros, en 15 minutes, on discute d’un sujet concernant l’écriture.

C’est simple, concis, et donne de très bonnes pistes pour les apprentis écrivains. personnellement, je suis fan, alors je partage avec vous la bonne parole.

 

 

 

Episode 17 : Guns and fiction

Les erreurs

  • Ne pas se renseigner sur ce que sont les armes à feu, et comment ça marche.

  • Ne pas tenir compte du bruit et de la chaleur dégagée.

Ne pas hésiter à faire des recherches, à interroger des spécialistes.

Pourquoi être réaliste ? Parce que ça peut donner des idées de ressort scénaristique.

 

 

Episode 18 : discovering your voice

Trouver sa voix : ne pas se forcer à faire ce qu’on pense qu’on attend de nous. Écrire les histoires qu’on a envie d’écrire, pour lesquelles ont est passionnés.

Chercher à savoir ce qu’on aime et ce dans quoi on est efficace

 

 

Episode 19 : question and answers

questions et réponses

 

 

Episode 20 : Cathartic horror

Ecrire de l’horreur : se donner une prise sur les événements.

Horreur : servait d’avertissement sur ce qu’il fallait faire et ne pas faire.

Toujours se rappeler que le plus important, c’est les personnages et ce qui leur arrive.

Chercher ce qui nous fait peur, chercher à savoir pourquoi ça nous fait peur.

 

 

Episode 21 : project in depth

Projet de Howard Taylor pour Schlock

 

 

Episode 22 : microcasting

Prologue : à quoi ils peuvent servir. Planter le décor, révéler des éléments au lecteur. Attention : si les informations peuvent être données autrement, pas besoin de prologue.

Foreshadowing : pour savoir si on en fait trop : faire lire aux lecteurs tests, et leur demander d’écrire à quel moment ils ont trouvé la solution. Ou, demander à chaque chapitre ce qu’ils pensent qu’il va se passer.

 

 

Episode 23 : time travels

Deux types de voyage dans le temps

  • On ne peut changer le passé, le voyage dans le temps est déjà écrit (cf l’armée des 12 singes).

Attention à donner une explications valide au fait qu’on ne puisse pas changer le passé

  • Voyager dans le temps crée des branches nouvelles, comme un arbre.

Le plus intéressant dans le voyage dans le temps : décalage, implications morales. Ce que ça révèle sur les personnages.

 

 

Episode 24 : project in depth, way of kings

Questions à Brandon Sanderson sur son livre, les choix qu’il a fait

 

 

Episode 25 : writing capers

Archétypes classiques de scénario d’arnaques

2 types :

  • un personnage cache des choses aux autres, d’où les révélations

  • On sait depuis le départ comment ça va se passer, sauf que quelque chose d’horrible arrive.

 

 

Episode 26 : questions and answers

Dan Wells écrit scènes par scènes, et non chapitre par chapitre

 

 

 

Episode 27 : The problem of originality

Originalité : critique principale de beaucoup d’œuvres, pas assez original, déjà fait.

Mais, très dur de faire quelque chose d’entièrement nouveau. Et, en plus, si c’est totalement nouveau, même si c’est bon, ça ne va pas se vendre.

Bon de se documenter sur ce qui est fait dans la branche où on écrit, comme ça, on évite de faire quelque chose qui a déjà été fait, et ça peut donner des idées pour de nouvelles directions à explorer.

 

 

Episode 28 : Project in depth, glamour and glass

Projet de Mary Robinson

 

 

Episode 29: The villain problem

Comment faire quand le méchant commence à être plus charismatique que les héros ?

Donner un but au héros, lui donner quelque chose dans lequel il est bon, et dans lequel il peut progresser. Lui donner quelque chose qu’il voulait avant que le méchant n’intervienne, une passion (une autre motivation que battre le méchant)

 

 

Episode 30 : microcasting

Comment gérer les mauvaises critiques : regarder si la critique vient de quelqu’un du public cible. Si oui, s’interroger sur la pertinence de la critique, regarder les erreurs que le critique pointe. Si non, alors regarder ce qui n’a pas plu dans le livre, pour donner de nouvelles pistes pour étendre le public cible.

 

 

Episode 31 : review in depth, Hollow city

Projet de Dan Wells

 

 

Episode 32 : Astronomy

Notions d’astronomie pour les auteurs de SF.

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire