Tag: Anthelme Hauchecorne

Le mois francophone

Les auteurs de SFFFH ont du talents

Les auteurs de SFFFH ont du talents

C e novembre -ci, c’est le mois de promotion des auteurs francophones de  Science fiction, fantasy et fantastique (SFFF pour les intimes).  Pour vous donner envie d’aller acheter francophone et soutenir les auteurs, voici un petit panel des œuvres critiquées (et appréciées) sur ce blog. Choisissez votre poison. 

 

Fantastique

 

Evariste, Olivier Gechter. Un roman sympathique, qui mélange occultisme, lutte contre les sorciers et les déboires d’une micro société dans une pépinière d’entreprise. 

 

Lasser, un privé sur le Nil, Sylvie Miller et Olivier Ward. Une uchronie qui mêle dieux de l’Egypte ancienne et ambiance de films noirs.

 

La machine à remonter les rêves, collectif d’auteur. Recueil de nouvelles sur les univers de Jules Verne. 

 

Voyageurs, la cité des rêves, d’Emilie Zanola. Découvrez ce que cachent vos rêves (lisez vite ce livre, car on me souffle dans mon oreillette que le tome 2 sort bientôt).

 

L’instinct de l’équarisseur, Thomas Day. Une relecture du mythe de Sherlock Holmes. 

 

Les contes de l’ombre, collectif d’auteur. Du fantastique XIXe (Avec l’une de mes nouvelles 😉 )

 

Âmes de verre, Anthelme Hauchecorne. L’un de mes coups de coeur fantastique de ces dernières années, je dois dire. 

 

La boîte de Schrödinger, Olivier Gechter. Un super recueil de nouvelles que je vous recommande vraiment. 

  Read more…

Critique « Ames de verre », Anthelme Hauchecorne

Ames de verre

Résumé

 

Le monde n’est pas ce qu’il semble être. Il se partage entre les Dormeurs, les humains normaux, les Daedalos, race féérique, et les Eveillés, qui peuvent voir ces derniers. Daedalos, ou Streum, et Eveillés se livrent une guerre sans merci, à coup d’enlèvements, d’escarmouches et d’assassinats.

Camille est une jeune goth un peu paumée, recrue à la Vigie, organisation d’Eveillée qui combat les Streums. Elle arpente les rues de Lille, à la recherche de son enfant que les Feys lui ont pris. Vincent, lui, cherche l’assassin de sa femme et de sa fille et ne reculera devant rien pour trouver les réponses à ses questions.

C’est alors que des musiciens sont tués par un mystérieux « marchand de sable », tandis que d’autres se suicident. La piste remonte rapidement vers une œuvre de musique disparue « le requiem du dehors ».

 

Mon avis

J’ai découvert ce roman à Trolls et Légendes et, vu que j’en avais déjà entendu parler en bien, je me le suis fait dédicacer. Bon investissement, car « âmes de verre » est un très bon roman.

  Read more…

Ne manquez aucune info en vous abonnant à la newsletter