Tag: Ceux du mercure

Bilan de la décennie et projets 2020

L’année 2019 se termine, il est temps de faire le bilan comme chaque année. Mais si d’habitude je fais une rétrospective de l’année passée, cette fois, changement de décennie oblige, ce sera un bilan de la décade 2010/2019 (ça fait un peu mal de dire ça).

 

J’ai commencé à écrire en 2002, j’avais 17 ans. Même si je n’ai jamais vraiment arrêté, il y a eu des phases où j’ai moins écrit, notamment l’année 2009 où j’étais en école d’administration, soumise donc à beaucoup de pression.

2010 a marqué un tournant : j’ai eu mon premier travail et j’ai donc eu un peu plus de temps (pas de révision tard le soir et le week-end, plus besoin de jongler entre études et petit boulot). J’ai donc repris sérieusement l’écriture.

En 2011, j’ai rejoint un forum, l’Atelier d’écriture, et ça a été le tournant pour moi. J’ai rencontré d’autres auteurs (Rachel Fleurotte, Rainette, Louen, Hardkey, Cerise, Roxanne Tardel, Rima, Niko, et toute la bande). Ensemble, on a écrit, on a commenté les textes et grâce à eux, j’ai progressé.

J’ai aussi rencontré par ce forum Andréa Deslacs et l’équipe d’Etherval, chez qui j’ai publié ma première nouvelle, Le Déclin. Avec eux, j’ai expérimenté le travail éditorial et l’art des corrections (Merci à Julie Limoges, Iphégore Ossenoire, Raccoon, Anna Combelles, Audrey Aragnou, Hermine et à tous les autres).

 

Cela m’a montré que je pouvais publier des textes, que j’étais assez bonne pour ça. Cela m’a aussi montré que c’était du boulot ^^.

 

J’ai par la suite continué à écrire des nouvelles. Parce que le format me plaît, parce que c’est un bon moyen de me sortir des idées de la tête et de les coucher sur papier, et parce que c’est un entraînement pour l’écriture.

 

J’ai récemment fait les comptes, sur la décennie, j’ai écrit 75 nouvelles. Certaines sont très courtes (une ou deux pages, je les écrivais du temps où je participais aux concours sur l’atelier d’écriture) d’autres plus longues.

 

Certaines ont été publiées dans des magazines, des anthologies ou des webzines (vous avez un petit récap ici).

 

 

L’une d’entre elles est même au sommaire de Contes et Récits du Paris des merveilles. Je dois d’ailleurs remercier Rachel, Cerise et Rainette, qui m’ont poussé à candidater à cet appel à texte. Merci les filles !

 

 

 

 

D’autres de ces nouvelles n’ont pas eu autant de chance, mais l’une d’entre elles a eu son importance : La Ligue des ténèbres.

Il s’agissait au départ d’une nouvelle proposée à un appel à texte sur le thème « quand les ténèbres viendront ». La nouvelle n’avait pas été retenue, mais le comité avait apprécié les personnages et l’humour, tout comme mes bêtas lecteurs.

 

Suivant l’exemple de Rachel Fleurotte, j’ai tenté l’aventure de l’autoédition, d’abord en numérique, puis en papier. La Ligue des ténèbres s’est donc lancée à la conquête du monde !

La série est maintenant complète (et disponible ici), mais la Ligue n’a pas tout à fait dit son dernier mot, je vous en reparle plus tard ^^.

 

 

Outre les nouvelles, j’ai aussi écrit des romans. 14 sur la décennie en fait.

Certains sont encore en travail, en relecture, ou simplement à l’arrêt parce que je n’ai pas le temps/l’énergie/le bon état d’esprit (rayez la mention inutile) pour reprendre ces textes.

Quatre d’entre eux ont été plus chanceux que leurs petits camarades ^^

 

 

La trilogie Kerys

 

Au départ, cela a commencé par une chanson, Victorian Vigilante d’Abney Park, et une envie de créer un univers steampunk, vu que je venais de découvrir ce mouvement.

 

Kerys est un drôle de mélange : un univers steampunk résolument inspiré de la France de la Belle Époque, où se glissent des références lovecraftienne, le tout sous forme de comédie d’action.

 

Kerys est paru au sein du collectif Hydralune, et je remercie les Hydres de m’avoir tant aidée dans ce projet.

 

 

Aiden Jones

 

Comme La Ligue des ténèbres, La Marque a commencé comme une nouvelle, avant que je me rende compte que ça allait être une très grosse nouvelle ^^. J’ai donc retravaillé le roman, qui est devenu le premier tome d’une trilogie, Aiden Jones.

 

 

La marque est paru le 01 octobre 2019 aux éditions Au Loup !

 

 

 

Et maintenant ?

 

Ce serait un peu étrange de faire les projets pour la décennie à venir. S’il y a bien une chose que ces dernières années m’ont appris, c’est que les plans de bataille, ça ne résiste jamais à la réalité du terrain.

 

Malgré tout, je garde mon habitude de fixer mes objectifs pour l’année 2020.

 

 

 

 

 

— Tome 2 de Aiden Jones

 

L’année 2020 sera d’abord consacrée à Aiden.

 

Le tome 2 de ses aventures, Le Collegium, a été écrit au cours du camp nanowrimo de juillet 2019, et le début de 2020 sera donc consacré aux corrections de ce manuscrit.

 

Je pense que le tome 3, Les Reines, sera mon projet pour le camp Nanowrimo de juillet 2020 (oui, je compte le refaire, parce que c’était vraiment bien !).

 

 

— Livret bonus de La Ligue des ténèbres

 

Deuxième projet phare pour 2020 : publier ce livret bonus.

 

Il s’agirait d’un livret regroupant les couvertures des épisodes et du contenu bonus.

 

Je me fixe comme date juin 2020, ce qui me laisse le temps de vous préparer une belle impression et qui laissera aussi à Sylvie de la marge pour nous préparer une couverture dont elle a le secret !

 

 

— La Guerre des Trois P

 

Si vous me suivez depuis un moment et que vous lisez mes nouvelles, les noms de Yorgl le gobelin et du roi Kild devraient vous être familiers.

Il s’agit de héros mis en scène dans trois nouvelles : Grakaash, conquérant des étoiles, paru chez le studio Babel, Les jeux de la glace et Un Bon gobelin, chez Etherval.

 

J’aime bien les gobelins et l’idée qu’ils mènent une guerre économique contre l’hégémonie elfe.

Pour 2020, je vais développer leurs aventures au sein d’un roman : la guerre des trois P (Pouvoir, prestige, pognon, la trinité si chère au roi Kild). Et je reviens donc à mes premières amours : la light fantasy et l’humour.

 

L’idée est de me faire plaisir et d’écrire ça à mon rythme, sans me prendre la tête.

 

 

 

— Corriger De murmures et d’ombres

 

Il s’agit d’un des 14 romans écrit au cours de la décennie passée. C’est un roman de fantasy qui me hante de puis près de 10 ans et qui, je l’espère, a enfin atteint la maturité.

 

En 2019, je suis venue à bout du premier jet du tome 1 (de oneshot, on est passé à diptyque ^^). En 2020, j’aimerais bien reprendre ce premier jet, le corriger, et l’envoyer en bêta lecture.

 

 

— Reprendre Le Cœur des Liris

 

Il s’agit d’un petit roman, une romance SF assez mignonne, avec de l’action et de l’aventure.

L’histoire me plaît bien comme elle est, il faut juste que je lisse un peu le manuscrit (comprenez que je termine de corriger les fautes ^^) avant de l’envoyer en beta lecture.

 

 

 

Voilà, le cap est fixé pour 2020, il n’y a plus qu’à s’y mettre !

 

Les Fantômes de la rue Paillot

J’ai le plaisir de vous annoncer la sortie chez Hydralune d’une nouvelle dans l’univers de Kerys : Les fantômes de la rue Paillot

Clément Delpierre, inspecteur parisien du cinquième arrondissement, est en alerte : de mystérieuses apparitions terrorisent les habitants de la rue Paillot.
S’agit-il vraiment de fantômes ou les Abominations sont-elles à l’œuvre ? Pour résoudre ce mystère, Clément aura besoin de toutes ses ressources, ainsi que de l’aide d’Abriel Dondelange.

Cette nouvelle est disponible gratuitement en numérique chez Hydralune, alors n’hésitez pas !

(Attention, Les Fantômes de la rue Paillot se déroule entre les tomes 2 et 3 de Kerys. Il est préférable d’avoir lu les deux premiers tomes de la série !)

Bonne lecture !

Catherine Loiseau

Sortie de « Ceux du dehors », Tome 2 de Kerys

Il est tout beau, il est tout neuf, le tome 2 de Kerys, Ceux du dehors, est sorti !

 

 

 

Plus de six mois ont passé depuis la victoire des humains sur les Abominations et la clôture de toutes les failles.

Kerys goûte la paix retrouvée ; Honoré Rocheclaire et Artémise Bouquet convolent en justes noces. La fête sera courte : le moment est venu de secourir Érika Zhaan, retenue prisonnière dans une faille à proximité de Sainte-Victoire. Au cours de leur incursion en territoire ennemi, les mercuriens découvrent l’ampleur de la menace. Les Abominations n’ont pas décidé de passer leur chemin, au contraire, elles semblent avoir trouvé un appui inattendu chez certains humains : les individualistes. Ces nouveaux alliés semblent avoir pour but d’abattre à la fois le gouvernement et les brigades du mercure.

Face à ces menaces, Honoré, Artémise, Erika et les mercuriens vont devoir rivaliser d’ingéniosité et courage…

 

 

Vous pouvez retrouver Ceux du dehors en version papier chez Hydralune, ou en numérique chez Hydralune, Amazon, Fnac, Kobo et Google play !

 

 

 

Et pour fêter la sortie du tome 2, Ceux du mercure est en promotion aujourd’hui et demain : 0,99 € au lieu de 2,99 € chez Hydralune, Fnac, Kobo et Google play !

 

 

 

Bilan 2017 et projets 2018

L’année 2017 s’est terminée et 2018 se profile, c’est l’heure du bilan et des bonnes résolutions !

 

 

L’année 2017 a pour moi été très remplie. Sur le plan personnel, mon mari et moi avons acheté une maison, avec tout ce que ça comporte de paperasses, coup de stress, tracas, emballage, déballage et travaux d’installation. Mais nous sommes maintenant installés dans notre petit cocon !

 

Côté écriture, j’avais prévu pour 2017 :

 

— Mettre le point final à la Ligue des ténèbres

 

C’est chose faite ! La saison 3 a été publiée début novembre. Elle est disponible d’ailleurs en numérique sur les plateformes habituelles (Amazon, Fnac, Kobo et Google play) et en papier sur ma boutique ! (L’une des nouveautés de cette année, d’ailleurs).

 

La version papier Amazon sera d’ailleurs très bientôt disponible.

 

 

— Terminer les corrections de Ceux du dehors et avancer sur Celles dont le nom fait frémir

 

Ah, Kerys… Mon nouveau bébé qui m’a bien occupée au cours de cette année 2017.

 

Ceux du mercure, le premier tome est paru en septembre chez Hydralune ! (Disponible en numérique et en papier).

 

Nouvelles de Kerys, situé dans le même univers, est quant à lui paru en juin, toujours chez Hydralune (Là aussi, disponible en papier et gratuitement en numérique !).

 

Pour Ceux du dehors, le tome 2 de Kerys, les corrections sont presque achevées (j’attends encore la relecture orthographe grammaire sur les derniers chapitres). Puis, on pourra attaquer la maquette pour la publication !

 

Celles dont le nom fait frémir, le tome 3, est parti à la bêta lecture chez Hydralune !

 

 

— Écrire le premier jet de Myriade

 

Il s’agit d’un projet de dark fantasy assez ambitieux et complexe (5 histoires entremêlées). J’ai terminé d’écrire le 1er jet en septembre !

 

 

— Faire évoluer ce site

 

J’ai ouvert récemment une boutique sur laquelle vous pouvez commander La Ligue des ténèbres. Pour le reste, je n’ai pas trop eu le temps d’y retravailler…

 

Une année bien remplie, donc…

 

 

Projets pour 2018

 

— Publier Ceux du dehors

 

Si tout se passe bien et que j’avance comme je veux, le tome 2 de Kerys, Ceux du dehors, devrait sortir en juin 2018.

 

— Travailler sur une intégrale illustrée de la Ligue des ténèbres

 

C’est une idée qui me trotte dans la tête depuis un petit moment déjà : regrouper les trois saisons de la Ligue dans une belle intégrale avec les superbes couvertures de la Ligue des ténèbres.

 

Affaire à suivre…

 

 

— Terminer Myriade

 

J’aimerais cette année relire et retravailler ce roman et le faire partir en bêta lecture. Il y a du boulot, mais on y croit.

 

 

— Une novella de fantasy victorienne jeunesse

 

C’est un projet qui m’est tombé dessus alors que je travaillais sur un appel à texte sur le thème de la fantasy victorienne : l’histoire d’un jeune garçon dans un Londres alternatif qui chasse les créatures féériques pour vivre, et qui va découvrir quelque chose d’inconnu dans les souterrains de Londres.

Initialement, le texte devait être une nouvelle, mais l’univers et les personnages me plaisent bien et l’histoire a suffisamment de potentiel pour être développée en quelque chose de plus consistant.

 

 

— Réécrire des nouvelles

 

Depuis que j’ai terminé d’écrire la Ligue des ténèbres, je n’ai presque plus touché au format court. J’ai bien envie de m’y remettre un peu !

 

— Projets annexes

 

Si j’ai le temps et l’énergie, j’essayerai d’avancer sur Rhenna, tome 1 d’une trilogie mêlant romance et space opera. J’ai déjà écrit le 1er jet, il faudra que je retravaille tout ça et que je réfléchisse à la suite.

 

Sinon, j’essayerai peut-être de me pencher sur les Efenters, une quadralogie jeunesse. Le 1er tome est écrit et corrigé, le 2e écrit pour un premier jet, mais va nécessiter pas mal de corrections.

 

On verra lequel de ces bébés j’ai envie de reprendre…

 

 

 

Voilà ! Encore une année bien occupée en perspective ^^

Sortie de Ceux du mercure, chez Hydralune

Il est tout beau, tout neuf : mon nouveau roman, Ceux du mercure, est sorti chez Hydralune !

 

 

 

Automne 1890

Sainte-Victoire, la capitale de Kerys, connaît une paix relative : les brigades du mercure veillent au grain, contiennent les attaques d’Abominations et scellent les failles par lesquelles ces féroces créatures apparaissent.

Cette fragile quiétude vacille quand une bombe explose au cœur de la ville. L’enquête de la police semble impliquer un mécanicien des brigades du mercure. Le capitaine Honoré Rocheclaire doit faire la lumière sur cet incident. Mais rapidement, l’affaire prend des ramifications inattendues. Pourquoi des ressortissants austréniens, nation en froid avec Kerys, se mêlent-ils de la partie ? Que cache Maximilien Rocheclaire, le brillant oncle d’Honoré ? Pourquoi les Abominations, qui jusque-là s’étaient tenues tranquilles, recommencent-elles à attaquer ?

Face à ces questions, les certitudes que les mercuriens tenaient pour acquises pourraient bien voler en éclats…

Ceux du mercure est le premier tome d’une trilogie alliant univers steampunk et horreur lovecraftienne, le tout avec une bonne dose d’humour et des personnages au caractère bien trempé. Au programme : aventure, action, Abominations, corsets et hauts-de-forme!

 

 

Ceux du mercure inaugure une nouvelle trilogie, Kerys, qui mêle univers steampunk et ambiance lovecraftienne, action et humour, le tout servi par des personnages hauts en couleur.

 

 

Il est disponible au format papier (et dédicacé de mes douces mains) ou en numérique sur la boutique Hydralune.

 

 

Envie d’en savoir plus? découvrez gratuitement le premier chapitre du roman !

 

Pour vous familiariser avec l’univers, vous pouvez aussi essayer Nouvelles de Kerys, disponible en papier, ou gratuitement en numérique chez Hydralune, Amazon, Fnac, Kobo ou Google play !

 

 

Bonne lecture !