Tag: Challenge

Challenge « La roue du temps », T8 : The path of daggers

pad

Résumé :

Rand lutte toujours pour conserver l’ordre et rassembler de nouvelles forces pour contrer à la fois ses ennemis et les Seanchaniens, tandis que les rebelles Aes Sedai, menées par Egwene, sont confrontées à la perspective d’une guerre. Pendant ce temps, Perrin réalise les ravages causés par le prophète Massena. Nynaeve, Lan, Elayne et Aviendha fuient l’avancée des Senachaniens, emmenant avec elles le bol des vents, ainsi que les femmes du Kin rencontrées à Ebou Dar.

 

Mon avis :

Je suis un peu plus mitigée sur ce tome que pour le précédent, car autant j’avais trouvé que A crown of swords bougeait bien et faisait avancer l’intrigue, autant j’ai trouvé de grosses longueurs à ce tome-ci.

  Read more…

Challenge « La roue du temps », T7 : A crown of swords

wheel_of_time_nynaeve_a_crown_of_swords_underwater_lan_1600x1155_wallpaper_Wallpaper_1080x960_www.wall321.com

Résumé :

Tandis que Rand rassemble ses armées et est confronté à d’épineux problèmes suscités par la capture des Aes Sedai envoyées par Elaida, Egwene peine à maintenir son autorité de chaire d’Amyrlin sur les Aes Sedai de Salidar. Nynaeve, Elayne et Mat sont quant à eux arrivés à Ebou Dar où ils recherchent le bol des vents, recherche qui pourrait bien leur révéler quelques surprises.

 

Mon avis

J’avais eu un peu de mal avec le précédent tome, j’ai commencé celui-ci avec une certaine appréhension, mais heureusement, je l’ai trouvé beaucoup plus prenant que Lord of Chaos.

  Read more…

Challenge « La roue du temps » : T4, Shadow Rising

Résumé

Rand a pris possession de Callandor et siège désormais dans la forteresse de Tear. Moiraine l’exhorte à partir, à ne pas végéter à Tear, ses amis ne savent quoi faire. Une attaque de Trollocs et de Myrrdraals sur la forteresse précipite sa décision : Rand ira en terre Aïel, accompagné de Mat et d’Egwene, qui doit parfaire son apprentissage de Rêveuse. Perrin, quant à lui, part en compagnie de Faile et Loial pour rejoindre les Deux Rivières, aux prises avec les capes blanches et les trollocs. Nynaeve et Elayne partent à Tanchico, pour suivre la trace des sœurs de l’Ajah Noir.

 

Mon avis

Passage à l’anglais pour ce tome-ci (on est masochiste ou on ne l’est pas). Verdict : ça se lit bien en anglais, pas trop de vocabulaire tordu, ni de tournures de phrases compliquées.

 

Au niveau de l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal au début, notamment parce que les personnages se comportent tous comme les protagonistes d’une sitcom pour ado. Ça s’arrange vers le premier tiers du livre, quand les vrais enjeux de l’histoire commencent à être posés.

 

J’ai toujours une préférence pour Perrin. Pour l’instant, c’est le personnage auquel j’accroche le plus. J’aime bien le duo qu’il forme avec Faile. J’ai bien aimé aussi l’arc avec Nynaeve et Elayne. La sage-dame a décidément un caractère de chien, mais j’aime bien, et c’est un personnage qui parvient à évoluer.

 

J’ai eu plus de mal avec Rand et Egwene, ce sont deux personnages avec qui pour le moment, j’ai du mal à accrocher, même si au final, leurs péripéties sont le centre de l’histoire.

 

Le passage dans la Tour Blanche, et la déchéance de Siuan Sanche est très bien. J’ai d’ailleurs regretté qu’on ne voie pas plus Min et les Aes Sedai. Ce serait peut-être pour les prochains tomes.

 

Bref, la suite au prochain épisode. 

Challenge « La roue du temps », Tome 3

La roue du temps, c’est l’une des œuvres les plus massives de la fantasy : 14 tomes et une préquelle. Le cycle a été commencé par Robert Jordan et terminé par Brandon Sanderson à la mort de ce dernier.

Mon challenge : arriver à lire cette saga en un temps raisonnable (pas en 10 ans quoi)

 

Tome 3 : The Dragon reborn

Mat a sonné dans le cor de Valère et réveillé les anciens héros, Rand a accepté qu’il est le Dragon Réincarné. Mais leurs ennuis sont loin d’être terminés. Terrorisé par ses pouvoirs, Rand fuit ses amis, obsédé par un rêve où il brandit l’épée légendaire Callandor. Ceux-ci se lancent à sa poursuite. Pendant ce temps, Egwene, Nynaeve et Elayne font face à  une terrible vérité : l’Ajah Noir, une faction d’Aes Sedai loyale au Ténèbreux, a noyauté la Tour Blanche.

 

Pour l’instant, c’est le tome que j’ai préféré. J’ai trouvé l’intrigue mieux géré, avec moins de longueur que les tomes précédents.

Mat, guéri de l’influence néfaste de la dague maudite, se révèle un personnage intéressant, joueur invétéré doté d’une chance folle. Perrin peine toujours à accepter son lien avec les loups, et voit sa situation se compliquer avec l’arrivée d’une jeune Quêteuse : Faile.

Egwene, Elayne et Nynaeve forment un trio de choc qui à mon avis à un gros potentiel.

L’intrigue progresse pas mal et bien qu’on voit très peu Rand, c’est au final lui qui fait le plus progresser les choses en acceptant totalement son héritage de Dragon. J’espère que ça laisse présager une bonne évolution pour ce personnage.

 

Challenge « La roue du temps », Tome 2

La roue du temps, c’est l’une des œuvres les plus massives de la fantasy : 14 tomes et une préquelle. Le cycle a été commencé par Robert Jordan et terminé par Brandon Sanderson à la mort de ce dernier.

Mon challenge : arriver à lire cette saga en un temps raisonnable (pas en 10 ans quoi)

 

Tome 2, The great hunt

On le sait désormais, Rand est le dragon réincarné, il ne sait comme réagir, ses amis non plus. Mat est toujours sous l’emprise de la dague de Shayol Gul, Perrin lutte pour accepter ses nouveaux pouvoirs de frère des loups, Nynaeve et Egwene se préparent à rejoindre la Tour Blanc afin de devenir Aes Sedai. Tout bascule lorsque le cor de Valère est volé par des suppôts des Ténèbres. Rand, Perrin et Mal se lancent à leur poursuite.

 

Ça y est, les natifs de Deux rivières se séparent, les garçons partent à la poursuite du cor de Valère, tandis que les filles partent à la Tour Blanche.

Je dois avouer que j’ai préféré l’arc de ces dernières à celui des garçons. J’ai bien aimé découvrir cette fameuse Tour Blanche et en savoir plus sur les Aes Sedai. Le passage où Egwene est capturée et forcée d’utiliser ses pouvoirs via une laisse magique est intéressant, car il permet d’approfondir les personnages d’Egwene et Nynaeve.

J’ai moins aimé toute la partie sur le cor, en partie parce que j’avais envie de coller des baffes à Rand (bon, ok, le pauvre n’est pas gâté, car ses pouvoirs risquent de le rendre fou, mais quand même ce n’est pas une raison pour se comporter comme une andouille !). Le pauvre Mat passe son temps à agoniser et ne fait pas grand-chose. J’ai plus accroché au personnage de Perrin.