Tag: Hunger Games

Hunger Games, T3

Résumé

Le district douze n’existe plus, rasé par les bombes du Capitole. Peeta est toujours aux mains de Snow. Katniss et Gale ont réussi à s’enfuir et à trouver refuge dans le district treize que tous croyaient anéanti. La révolte gagne peu à peu les districts, alimentée par les dirigeants du treize. On attend de Katniss qu’elle devienne le visage de la résistance, le geai moqueur. Mais en proie à une profonde dépression, la jeune fille doute et ne sait plus quel est son rôle.

 

Mon avis

 

Ça y est, dernier tome de la série Hunger games, excellente série dystopique pour jeunes adultes.

 

On retrouve Katniss après les évènements du tome 2 et on constate à quel point elle est amochée, physiquement et mentalement. Elle et sa famille ont trouvé refuge dans le district treize, qui organise la révolte contre le Capitole. Par certains côtés, le treize est pire que le douze, tant la vie y est normée et réglementée.

Les dirigeants du treize, même s’ils sont du côté des « gentils », ne valent guère mieux que ceux du Capitole. Ils n’hésitent pas à instrumentaliser Katniss et à la sacrifier si nécessaire (elle, ou d’autres, je ne peux plus en révéler sans spoiler, mais préparez les mouchoirs).

 

Comme pour les précédents tomes, j’ai beaucoup aimé l’aspect politique, la critique de la toute-puissance des médias. Katniss est mise en scène comme elle l’était durant les Jeux. Les méthodes sont à peine différentes.

 

« La révolte » est un livre que j’ai trouvé très dur, plus que les précédents (c’est dire !). Katniss passe une bonne partie du bouquin à se débattre contre la dépression et contre sa culpabilité d’avoir abandonné Peeta. Elle se retrouve à jouer un rôle dont elle n’a pas envie. Elle perd des êtres chers (là aussi, pas de nom, mais préparez le paquet de mouchoirs). Quand elle commence à aller mieux, paf, elle en reprend plein la figure.

Je dois avouer qu’à un moment, j’avais tellement mal pour elle que j’avais envie de dire à l’auteur « stop, on arrête le tir ! ».

 

À côté de Katniss, on retrouve Gale, qui a vu une partie du district douze mourir sous les bombes, mais qui a réussi à sauver une partie des habitants. Le jeune homme révolté en devient presque fanatique.

 

Même topo pour Finnick, durement éprouvé par son second passage dans l’arène et par la perte de la femme qu’il aime. Sans compter qu’on apprend réellement ce que le président Snow le forçait à faire (et ce n’est pas joli, joli).

 

Ne parlons même pas de Peeta, torturé durant des semaines par le Capitole et à qui on a fait subir un lavage de cerveau pour lui faire croire qu’il détestait Katniss et devait la tuer à tout prix.

 

Vous l’aurez compris, ni les personnages, ni le lecteur ne sont épargnés.

 

Côté intrigue, j’ai trouvé le début un peu long à se mettre en place. Au final, Katniss est en quelque sorte prisonnière et ne fait pas grand-chose. L’action progresse à partir du premier quart, et devient alors vraiment prenante, grâce à de nombreux rebondissements.

L’assaut sur le Capitole est un moment de bravoure (même si j’ai trouvé le coup des pièges parfois un peu gros à avaler, et faisant ressembler l’action à une séquence de jeu vidéo). La fin de l’assaut sur le Capitole est une grosse baffe au lecteur. Honnêtement.

 

Un mot sur la fin : elle est douce-amère (voire assez sombre). Katniss a beaucoup perdu, elle réalise (et nous avec) qui sont vraiment les méchants de l’histoire. Les derniers chapitres sont vraiment très, très émouvants (je pleure rarement, mais là ce n’était pas loin). La fin est dure, réaliste, mais au final porteuse d’espoir.

 

En conclusion

Un dernier tome sombre et sans concession, qui conclut admirablement une trilogie qui constitue l’un de mes coups de cœur lecture. 

Bilan : Octobre 2013

 

On commence par les bonnes nouvelles : deux publications

 

« A la mer je retournerai » chez Etherval (Du post apo lovecraftien)

« Claire » chez Absinthe (Du fantastique)

 

 

Côté lecture

Le tome 2 de « La roue du temps »

« Boneshaker » de Cherie Priest

Le tome 2 des « Hunger games »

 

Côté recherches

 

Un article sur la Belle Epoque

 

 

Et mes résumés de l’actualité

 

Du 23 septembre au 06 octobre

Du 07 au 13 octobre

Du 14 au 21 octobre

Du 21 au 27 octobre

 

 

 Et pour finir, ma sélection d’images du mois sur Deviant art

 

 

 

 

 

 

Hunger Games, T2 « L’embrasement »

 Résumé

Katniss et Peeta ont survécu aux Hunger Games et tentent de retrouver une vie normale au sein du district douze. Mais le geste de Katniss lorsqu’elle a brandi les baies empoisonnées lui vaut la haine du Capitole, car elle a donné de l’espoir aux habitants de Panem. La révolte gronde, Katniss se trouve prise au piège et une nouvelle fois, elle et Peeta sont renvoyés dans l’Arène.

 

 

Mon avis

Gros coup de cœur pour ce tome, que j’ai dévoré en à peine trois jours.

 

L’histoire passe à un niveau supérieur, Katniss réalise la portée de son geste dans l’Arène. Elle se rend compte que la révolte gronde, et qu’elle pourrait bien être l’étincelle qui déclenche le feu.

Son dilemme est assez simple, mais pourtant complexe : tenter de sauver sa peau et celle de sa famille, ou accepter que le problème dépasse sa simple personne, et qu’elle a désormais un rôle plus important à jouer.

 

J’ai eu peur que le retour dans l’Arène fasse redite avec le tome 1, mais au final, les enjeux et le traitement sont différents. Cette fois, Katniss se retrouve avec une équipe d’alliés, dont on comprend les motivations à la fin du livre.

J’ai apprécié de retrouver des personnages comme Cinna (dont le rôle est crucial, sans qu’on s’en rende compte tout de suite), Effie, ou l’équipe de préparation. Ce tome approfondit beaucoup le personnage d’Haymitch, dont on comprend pourquoi il est aussi aigri et se noie dans l’alcool. Je trouve que c’est un des personnages les plus nuancés (et donc les plus réussis).

 

La violence est toujours présente, dans l’Arène, mais aussi dans les districts. La vie au sein du douze et des autres districts ne semblait pas facile, mais là, on passe à un niveau supérieur. Répression, exécutions sommaires, arrestations, passage à tabac. Panem est une dictature, ne l’oublions pas.

 

Le rythme de l’histoire est assez haletant, d’autant plus qu’on ne sait pas ce qui va arriver à Katniss ou à sa famille. Le tome se finit sur un énorme cliffhanger, qui fait l’effet d’une bonne douche froide. Du coup, heureusement que le 3e tome est disponible, ça me permet de le commencer tout de suite.

 

En conclusion

Un excellent tome qui se dévore en quelques jours. Vivement la suite !

Hunger games T1, Suzanne Collins

Résumé

Panem, anciennement l’Amérique, est un gigantesque État dirigé par le Capitole et divisé en 12 districts. Tous les ans, un garçon et une fille de chaque district sont tirés au sort et doivent s’affronter à mort lors des Hunger Games.

Katniss a seize ans et vit dans le 12e district, l’un des plus pauvres. Elle chasse, pêche, fait du troc pour subvenir aux besoins de sa mère et de sa petite sœur, Prim. Lorsque le nom de cette dernière est tiré au sort pour les Hunger Games, Katniss n’hésite pas et prend sa place.

 

Pages: 1 2

Ne manquez aucune info en vous abonnant à la newsletter