Tag: Les lames du cardinal

Critique « L’alchimiste des ombres », Pierre Pevel

Les lames du cardinal : l’alchimiste des ombres (T2), Pierre Pevel 

L’alchimiste des ombres

 

Résumé

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.

Surgis de la nuit des temps, ils sont avides de pouvoir et décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire déjà dans les plus grandes cours d’Europe. Pour déjouer leurs sinistres complots, Richelieu a reformé son unité d’élite, une compagnie clandestine d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Six hommes et une femme aux talents exceptionnels prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal.

Mais alors qu’ils ont rendez-vous, par une nuit d’orage, avec une espionne italienne aussi belle que dangereuse qui prétend détenir les clés d’un complot à venir, ils sont loin d’imaginer l’ampleur de la tragédie qui va s’abattre sur la France et les obliger à affronter leur plus terrible adversaire : l’Alchimiste des ombres…

 

2ème tome de la trilogie « les lames du cardinal », « L’alchimiste des ombres » est pour moi le digne successeur du 1er livre, que j’avais beaucoup aimé.

Read more…

Critique « Les lames du cardinal », Pierre Pevel

Résumé

Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne.  Les lames du cardinal
Le Cardinal, l’une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse regarder des ennemis de la Couronne. L’espionnage, l’assassinat, la guerre, tout est bon pour parvenir à leurs fins… et même la sorcellerie, qui est l’œuvre des plus fourbes adversaires du royaume : les dragons ! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps ont en effet survécu et se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la cour d’Espagne est tombée entre leurs griffes…
Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n’ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l’heure est venue de reformer l’élite secrète qu’il commandait jadis, une compagnie d’aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d’élégance, de courage et d’astuce, ne redoutant nul danger : les Lames du Cardinal !

(note : merci à Elbakin pour ce superbe résumé, je n’aurais pas fait mieux).

 

 

Ces temps-ci, j’entends beaucoup dire que la fantasy, c’est toujours des histoires de prophéties, de magiciens, d’elfes, de nains et de barbares en pagnes. J’entends aussi également que la fantasy, c’est un style littéraire pauvre et sans éclat, du consommable en somme.

À tous ces grincheux, je dis lisez « Les lames du cardinal » de toute urgence !

Read more…

Ne manquez aucune info en vous abonnant à la newsletter