Tag: polar

L’enfant allemand, Camilla Lackberg

L'enfant allemand

Résumé

Erica Falck entreprend des recherches sur cette mère qu’elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n’a jamais vraiment compris la froideur, et découvre, en fouillant son grenier, les carnets d’un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d’une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d’histoire à la retraite. L’homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné… 

 

Mon avis

5e volume des enquêtes d’Erica Falck et du commissariat de Fjallbacka, cette fois, on plonge dans une aventure assez intime, où Erica apprend la vérité sur sa mère. Je suis assez partagée sur ce tome, d’un côté certains aspects ne m’ont pas convaincue, d’un autre, j’ai beaucoup aimé certaines choses.

  Read more…

Le prédicateur, Camilla Läckberg

9782742781799

Résumé

L’été est torride à Fjällbacka, Erika et son compagnon Patrik attendent avec impatience la fin de la grossesse de l’écrivaine. Mais la canicule estivale est troublée par une macabre découverte : le corps d’une femme, à côté des squelettes de deux jeunes filles disparues en 1979. Très vite les soupçons se portent sur la famille Hult, dont le patriarche Ephraïm Hult manipulait les foules avec ses deux petits garçons, Johannes et Gabriel. Mais depuis 1979 et le suicide de Johannes, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. L’affaire se complique encore plus lorsqu’une autre jeune fille disparait. Le compte à rebours a commencé.

 

Mon avis

On reprend les mêmes ingrédients que pour les autres livres de la série : un meurtre et une enquête, entremêlés avec des bribes de la vie quotidienne des personnages principaux et des autres personnes qu’ils vont croiser.

 

Erika est quelque peu absente de ce tome (d’un autre côté, la pauvre ne peut pas vraiment cavaler à droite et à gauche pour tenter de résoudre le meurtre à sa façon), et l’action se concentre surtout sur Patrik. Mais j’ai trouvé qu’au final, la famille Hult volait la vedette à ce petit monde. Entre le patriarche décédé mais dont l’ombre plane toujours sur sa famille, le fils comptable psychorigide, l’ancienne reine de beauté déchue, l’adolescente rebelle, les frères voyous, c’est un sacré nœud de vipères. La famille cultive les secrets et les non-dits, et ne lâchera la vérité ultime que dans les dernières pages.

 

J’ai trouvé l’intrigue de ce tome bien menée, riche en rebondissements. Contrairement aux autres tomes où j’arrive toujours à deviner une partie de la vérité, là, j’ai été bluffée par les derniers retournements de situation. C’est agréablement d’être surprise.

 

En résumé : une intrigue bien ficelée, des rebondissements et une famille dysfonctionnelle qui cultive le secret, que du bon !