Challenge « La roue du temps », Tome 2

La roue du temps, c’est l’une des œuvres les plus massives de la fantasy : 14 tomes et une préquelle. Le cycle a été commencé par Robert Jordan et terminé par Brandon Sanderson à la mort de ce dernier.

Mon challenge : arriver à lire cette saga en un temps raisonnable (pas en 10 ans quoi)

 

Tome 2, The great hunt

On le sait désormais, Rand est le dragon réincarné, il ne sait comme réagir, ses amis non plus. Mat est toujours sous l’emprise de la dague de Shayol Gul, Perrin lutte pour accepter ses nouveaux pouvoirs de frère des loups, Nynaeve et Egwene se préparent à rejoindre la Tour Blanc afin de devenir Aes Sedai. Tout bascule lorsque le cor de Valère est volé par des suppôts des Ténèbres. Rand, Perrin et Mal se lancent à leur poursuite.

 

Ça y est, les natifs de Deux rivières se séparent, les garçons partent à la poursuite du cor de Valère, tandis que les filles partent à la Tour Blanche.

Je dois avouer que j’ai préféré l’arc de ces dernières à celui des garçons. J’ai bien aimé découvrir cette fameuse Tour Blanche et en savoir plus sur les Aes Sedai. Le passage où Egwene est capturée et forcée d’utiliser ses pouvoirs via une laisse magique est intéressant, car il permet d’approfondir les personnages d’Egwene et Nynaeve.

J’ai moins aimé toute la partie sur le cor, en partie parce que j’avais envie de coller des baffes à Rand (bon, ok, le pauvre n’est pas gâté, car ses pouvoirs risquent de le rendre fou, mais quand même ce n’est pas une raison pour se comporter comme une andouille !). Le pauvre Mat passe son temps à agoniser et ne fait pas grand-chose. J’ai plus accroché au personnage de Perrin.

Laisser un commentaire