Lady Falkenna, épisode 5 (Alizée Villemin)

lady-falkenna-ep5web-500x800

Résumé

Eve Falkenna et Daniel ont échappé aux loups-garous et trouvent refuge chez Antonin et Loïc qui recueillent et aident les corignis. Mais le répit est de courte durée lorsque des enfants des environs se mettent à disparaître et réapparaissent, une partie du corps remplacée par de la mécanique.

Mon avis

On continue sur la lancée pour ce cinquième épisode, qui confirme le feuilleton en sa qualité de bon divertissement. Scènes d’action et moments plus intimes s’enchaînent sans temps mort, pour le plus grand plaisir du lecteur. Notre lady Falkenna a fort à faire, entre les loups-garous, les révélations sur sa nature de corignis, et l’irruption de Daniel dans sa vie qui vient bouleverser ses certitudes. Si j’accroche moyennement à l’histoire d’amour qui s’annonce, je dois dire que les doutes d’Eve sont bien rendus. Le personnage a bien évolué depuis le début. Elle a perdu en arrogance et, de manière assez paradoxale, a gagné en humanité.

Côté histoire, le mystère sur les origines d’Eve s’approfondit, même si des clés sont données. L’univers est de mieux en mieux travaillé, un savant mélange entre conte de fée et steampunk, avec une certaine originalité. On a droit à quelques nouveaux personnages qui viennent pimenter l’action et qui apportent leur part d’ombre et de secrets.

Comme les précédents épisodes, celui-ci se termine sur un cliffhanger, rendez-vous début novembre pour la suite, donc.

 

 

Ce billet a zero commentaire

Soyer le premier à commenter.!

Laisser un commentaire